Archive for the ‘ Sven Gastauer ’ Category

Vernissage de l’exposition ‘Sound and Shadows’ au Musée Weesp à Amsterdam

Depuis jeudi dernier l’exposition ‘Sound and Shadows’ de Claudine Arendt et de Sven Gastauer est ouverte au Musée WEESP à Amsterdam. C’est avec cette exposition que le Musée Weesp et le domaine de travail créatif ‘Het Domijn’ ont démarré la série d’expositions « made in Weesp ».

L’exposition est réalisée par Claudine Arendt, Sven Gastauer et le Scripps Insititut of Oceanography (San Diego, États-Unis) et présente des objets en porcelaine composés à partir d’échos de plancton.

Lors du vernissage Sven Gastauer a fait un exposé où il a donné les explications sur le making of du projet « Sound and Shadows ».

Le plancton, est le début de notre chaîne alimentaire. L’institut Scripps a développé un robot qui transmet les ondes sonores enregistrées lors du passage du plancton sous le robot.

Cette image sonore a été traduite en porcelaine par l’artiste Claudine Arendt.

Inspirés par la beauté des ondes acoustiques, Claudine et Sven fabriquent des tasses, des bols et des assiettes en porcelaine qui amènent le début de la chaîne alimentaire sur notre table de cuisine. »

Le résultat de cette recherche technique innovante est une porcelaine contemporaine qui est exposée dans la ville où la première porcelaine néerlandaise est née. Effectivement l’exposition ‘Sound and Shadows’ se trouve en face de la salle d’exposition de la plus ancienne porcelaine des Pays-Bas.

L’exposition restera ouverte jusqu’au 31 mars 2023 au Musée Weesp à Amsterdam

Revue de presse :

Revue de presse

Vu dans le journal ‘Land’ du 07.10.2022

dessin : Claudine Arendt

pour plus d’infos :

Inauguration de la fontaine créée par Claudine Arendt à Leudelange

Ce mercredi 28 septembre 2022, la fontaine sculpturale créée par Claudine Arendt a été inaugurée dans les localités de l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte à Leudelange

Like with a sneeze you never know when it will be triggered. A motion sensor activates the work, but a microcomputer adds a randomness to it, deciding which nozzles will, or will not, squirt a tiny bit or a full load.

Voici le communiqué officiel de l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte

INAUGURATION DES ŒUVRES D’ART ISSUES DU CONCOURS OUVERT LANCÉ EN 2020

Le 21 septembre 2020, l’Œuvre a lancé en pleine période de pandémie Covid-19 un concours ouvert à destination d’artistes actifs dans le domaine des arts visuels. Avec cet appel, l’Œuvre souhaitait soutenir les acteurs du monde de l’art gravement touchés par cette crise et contrecarrer la mise à l’arrêt pendant plusieurs mois de la vie culturelle.

A cette fin, une enveloppe globale dédiée de 100.000 € a été mise à disposition par l’Œuvre.

La thématique du concours se voulait large : les artistes étaient invités à proposer une réflexion sur la période historique de la pandémie, plus précisément sur l’époque post-confinement et les (nouveaux) défis auxquels nous avons dû et devons d’ailleurs toujours tous faire face.

Le concours s’est déroulé en plusieurs phases. Dans une première étape, un jury composé de représentants de l’Œuvre et d’experts indépendants, nationaux et internationaux, a présélectionné 5 parmi 15 artistes qui ont soumis un dossier. Dans une deuxième phase ces artistes ont été invités à développer d’une part le concept d’un projet concret et d’établir d’autre part un budget et les détails techniques de la réalisation du projet.

Un artiste s’étant retiré, 4 artistes ont soumis un projet qu’ils ont présenté au jury ad hoc le 29 mars 2021.

Composition du jury :

  • Fanny Gonnella, Directrice Frac Lorraine (FR)
  • Benoît Lamy de la Chapelle, Directeur Le centre d’art contemporain – la synagogue de Delme (BE)
  • Kevin Muhlen, Directeur Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain (président) (LU)
  • Danièle Wagener, Présidente jury stART-up et vice-présidente du Conseil d’administration de l’Œuvre (LU) .
  • Fanny Weinquin, Historienne de l’art et commissaire d’exposition indépendante (LU)

Les critères selon lesquels le jury a fait son choix portaient sur la qualité artistique, la relation à la thématique, la faisabilité, ainsi que la motivation artistique par rapport à la thématique et finalement le budget.

Après délibération le jury a retenu les trois projets suivants pour un total de 105.146,98 € :

Publié au ‘Paperjam’ du 30.09.2022

Alors que la crise Covid était à son point le plus fort, l’Œuvre Grande-Duchesse Charlotte a lancé un concours ouvert pour soutenir les artistes plasticiens. Deux ans après, les œuvres ont été inaugurées dans le bâtiment La Philanthropie à Leudelange.

Septembre 2020. La crise du Covid bat son plein. Tout le monde économique est touché, et les artistes plasticiens ne sont pas épargnés non plus. L’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte a alors décidé de lancer un concours ouvert à destination d’artistes actifs dans le domaine des arts visuels, dans l’objectif de soutenir la création et de contrecarrer la mise à l’arrêt pendant plusieurs mois de la vie culturelle. Pour cela, elle débloque un budget, et 100.000€ dédiés à la production et l’acquisition de nouvelles œuvres.

«Nous avons également décidé d’une thématique, que nous avons voulu volontairement large», explique Danièle Wagener, présidente de l’Œuvre. «Nous leur avons demandé une réflexion sur la période historique de la pandémie, plus précisément sur l’époque post-confinement et les nouveaux défis auxquels nous avons dû et devons d’ailleurs toujours tous faire face.»

15 artistes ont répondu à cette invitation et ont remis un dossier qui a été examiné par un jury. Le jury était composé de Fanny Gonella, directrice Frac Lorraine, Benoît Lamy de La Chapelle, directeur du Centre d’art contemporain – la synagogue de Delme, Kevin Muhlen , directeur du Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, Danièle Wagener, alors présidente du jury stART-up et vice-présidente du conseil d’administration de l’Œuvre, et Fanny Weinquin, historienne d’art et commissaire d’exposition indépendante. Cinq dossiers ont été retenus pour une deuxième phase au cours de laquelle les artistes ont été invités à développer le concept de leur œuvre et présenter un budget et les détails techniques de réalisation. Un artiste s’étant retiré, quatre artistes ont finalement présenté leur projet au jury le 29 mars 2021. Après délibération du jury, trois œuvres ont été définitivement retenues, pour un budget total de 105.146,98€.

Il s’agit des œuvres de Carole Melchior, «Faire territoire», celle de Paul Kirps «Two thousand and twenty» et celle de Claudine Arendt, «Ahead of Time, The Times Ahead».

Claudine Arendt a reçu le soutien de l’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte pour produire cette fontaine sculpturale, «Ahead of Time, The Times Ahead» 
(Photo: Lala La Photo, Keven Erickson, Krystyna Dul)

Ahead of Time, The Times Ahead

Une fontaine créée par Claudine Arendt pour l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte à Leudelange.

Il s’agit d’une fontaine surprise, car l’eau ne jaillit pas en permanence. Comme avec un éternuement on ne sait jamais quand il sera déclenché. Un capteur de mouvement active l’action, mais un micro-ordinateur ajoute un caractère aléatoire à celui-ci, en décidant quelles buses vont, ou ne vont pas, gicler un tout petit peu ou une charge complète.

Conférence & démonstration : Explorer la céramique et le numérique

Sound & Shadows

Explorer la céramique avec la science :

un projet de

Claudine Arendt / Karlien van Leeuwen / Sven Gastauer

Conférence & démonstration

« Inspirés par la beauté des ondes acoustiques, nous fabriquons des tasses, des bols et des assiettes en porcelaine. Comme des coquillages échoués sur la plage, ils témoignent des créatures qui vivent dans l’océan. Nous projetons leurs échos et traçons leurs ombres. Nous amenons le début de la chaîne alimentaire sur notre table de cuisine. »


 

Le 3 et 4 juin
à 14h
Sur inscription ici

1535° Creative Hub
115 rue Emile Mark – Differdange
Bâtiment B




dans le cadre de

craft_3.0

et d’Esch2022, Capitale Européenne de la Culture.

Exposition : Sound & Shadows

Exposition :

Explorer la céramique avec la science :
Sound & Shadows

un projet de

Claudine Arendt / Karlien van Leeuwen / Sven Gastauer


Comment fabriquer des tasses en céramique grâce aux signaux ultrasoniques en écho des créatures sous-marines ?

C’est tout l’enjeu du projet Sound & Shadows.

Il s’agit d’interroger notre rapport à la nature et l’apport des technologies dans l’artisanat d’art.

Du 26 au 29 mai de 14h-18h
Entrée libre

📍1535° – Creative Hub / Bâtiment B

Claudine Arendt / Karlien van Leeuwen / Sven Gastauer : Sound & Shadows

Explorer la céramique avec la science :
Sound & Shadows

un projet de

Claudine Arendt / Karlien van Leeuwen / Sven Gastauer


Comment fabriquer des tasses en céramique grâce aux signaux ultrasoniques en écho des créatures sous-marines ?

C’est tout l’enjeu du projet Sound & Shadows.

Il s’agit d’interroger notre rapport à la nature et l’apport des technologies dans l’artisanat d’art.

Démonstration

Claudine Arendt / Karlien van Leeuwen / Sven Gastauer

Le 27, 28, 29 mai et le 5 juin 
De 14h à 18h
Entrée libre

Conférence & démonstration

Claudine Arendt / Karlien van Leeuwen / Sven Gastauer
 

Le 3 et 4 juin
à 14h
Sur inscription ici

1535° Creative Hub
115 rue Emile Mark – Differdange
Bâtiment B




Dans le cadre d’Esch2022, Capitale Européenne de la Culture.

Sound and Shadows un projet de Claudine Arendt / Sven Gastauer / Karlien van Leeuwen

Sound and shadows

Inspired by the beauty of acoustic waves we make porcelain cups, bowls and plates. Like shells washed up on the beach, they bare witness to the creatures out there in the ocean. We cast their echoes and trace their shadows. Bringing the start of the foodchain to our kitchen table.

We can peak into the lifes of tiny creatures, barley visible to the naked eye. Only for a moment, as they pass the underwater camera, is their shadow recorded. A chance encounter between the machine out there to help us understand the ocean’s environment and some of the millions of individuals known for being at the start of the foodchain.

As the ship is floating on top of hundreds to thousands of meters of ocean water, hidden by the blue reflection that makes anything beneath invisible to our eyes, it sends out sound waves, travelling towards the bottom of the sea. Anything crossing its path reflects some of that sound.

We developed an algorithm to visualise the sound pattern of those sea creatures.

Image collection
An autonomous glider is travelling the currents off of California for three weeks, continuously diving up and down, 400 meters into the darkness. During its voyage water is flowing through. For a moment it’s lit up and anything that leaves a shadow is recorded in an image. Humbled by the beauty of these elegant, fragile, and fleeting photographs we felt they’d best be looked at while having a meal – all the way up the foodchain – reminding us of the intricacies around us.

Accoustic data
Underwater we’re as blind as a bat. Soundwaves travel fast in water and anything they encounter echoes some of that sound. Interpreting the echo tells us which animals we’re looking at. Wondering if the sound could be visualised, we started playing around with the code. We developed an algorithm that portrays what zooplankton looks like when looking with 200 to 1000 kilohertz down the water column.

Ceramics

The process from 3d model to glazed porcelain took place at the European Ceramics Workcenter. We 3d printed a mould base and half cups to accomodate non-symetrical designs and allowing us to replicate the plaster moulds. The filament leaves marks on the plastic cups that we printed. Like a shell, the rougher outside contrasts with the inside surface, smoothened by porcelain.

We CNC-milled the plate shapes directly into plaster. We decided to use an open, one-part mould to pour porcelain over the sharp edges milled into the plaster. Like a rock underwater, the sharply drawn edges in the plaster are covered by liquid porcelain that leave swirls and ripples.

This project is a collaboration

Claudine Arendt

Sven Gastauer

Karlien van Leeuwen

Soutien financier du Ministère de la Culture du Grand-Duché de Luxembourg

Lockdown Pousteren zum Verkaf

Lockdown Pousteren elo och zum Verkaf

Wann der och är Wunneng opgeraumt hutt

an op eidel Maueren kuckt,

ass et vläicht en gudden Moment en neien Pouster ze kafen.

Fannt originell Biller an mengem ganz neien Webshop.

https://shop.claudinearendt.net/

Claudine’s Posters round Amsterdam

Appearing around town, in spots routinely used by the city’s cultural and recreative institutions, Claudine’s work is surfacing on containers and walls, under bridges, and next to abandoned bikes. Who’s the stranger lurking out from behind a piece of paper, while a large portion of the world is sheltering in place?

https://shop.claudinearendt.net/

poster amsterdam

Plakataktioun zu Amsterdam

Grouss Plakataktioun zu Amsterdam

E Projet vum Claudine Arendt, Lëtzebuerger Kënschtlerin wunnt a schafft fir de Moment zu Amsterdam

Hei dem Claudine seng Iddi :

‘Och wann eis Mobilitéit an dësen schwéieren Zäiten immens ageschränkt ass, sinn ech dovunner iwwerzeegt datt d’Kultur trotzdeem oder grad elo net däerft ze kuerz kommen. Lo ass et awer natierlech och esou datt vill Evenementer noutgedrongener Weis mussen ausfalen an domat och en immensen Leerstand bei der Publicitéit oder den Affichen vun kulturellen Evenementer entsteet. D’Leit mussen awer virun d’Dier goen fir hier Kommissiounen ze maachen an aner Noutwendegkeeten ze erleedegen. Ech fannen datt een elo deen Leerstand kann notzen als Austellungsplattform am Ëffentlechen Raum.

An deem Sënn hunn ech elo zu Amsterdam eng Pousteraktioun gestart wou ëmmer do wou grad Leerstand ass dann e Pouster vun mer  opgehaangen gëtt . De Plang ass am Verlaf vum Joer 1000 Pousteren opgehaangen ze hunn.’

De Pouster selwer, mat enger grousser wäisser Fläsch schwätzt dann och genau dat Thema un.

Fir weider Informatiounen iwwer dem Claudine Arendt seng Arbechten kuckt op :

http://www.claudinearendt.net/

%d blogueurs aiment cette page :