Santos Tour Down Under : étape 4

Lors de la 4e étape du Santos Tour Down Under Ben ressentait encore les séquelles de la chute survenue la veille, mais il est parvenu à terminer l’étape dans le peloton. Il a pris la 62e place dans le même temps que le vainqeur récidiviste C.Ewan, qui a encore une fois remporté le sprint.

R.Porte reste le leader au classement général où Ben se retrouve à la 79e place avec un retard de 6’36 »

Santos Tour Down Under 2020 – photo Dario Belingheri/BettiniPhoto©2020

Santos Tour Down Under : étape 3

Ben a fait connaissance avec la sorcière aux dents vertes lors de la 3e étape du Santos Down Under.

En effet il était pris dans une chute à 6 km de l’arrivée lorsqu’un coureur est tombé juste devant lui. Peu après il a été victime d’une crevaison et pas moyen de le dépanner. Donc il a terminé la 3e étape sur la jante et il a perdu du temps en traversant la ligne d’arrivée à la 120e place à 6’26 » du vainqueur d’étape R.Porte, qui endosse aussi le maillot de leader. Au classement général Ben rétrograde à la 85e place à 6’36 » de R.Porte

Santos Tour Down Under : étape 2

Une échappée était partie dès le début, mais elle atoujours été contrôlée par le peloton.

Dans le dernier tour la nervosité a augmenté dans le peloton et on a assisté à plusieurs chutes. Lors de la dernière grosse chute survenue à moins de 2 km de l’arrivée, le peloton s’est scindé et seulement une trentaine de coureurs ont fait le sprint remporté par C.Ewan .

Ben traverse la ligne d’arrivée en 38e position dans le même temps que C.Ewan. Au classement général Ben est maintenant 33e à 10″ du nouveau leader C.Ewan

Image

Santos Tour Down Under : étape 1

Comme attendu c’est un sprinter qui a remporté la première étape du Santos Tour Down Under. En effet c’est S.Bennett qui s’est imposé.

Ben a traversé la ligne d’arrivée à la 49e place dans le même temps que le vainqueur.

Santos Tour Down Under (2.UWT)

Après le critérium d’ouverture hier à Adelaide, Ben lancera pour de bon sa onzième saison avec la première étape du Santos Tour Down Under ( 2.UWT )

Revue de la presse sportive luxembourgeoise :

le quotidien du 18/01/2020

Eddy Renauld sur wort.lu

Gastauer et Ries lancent leur saison en Australie

La saison WorldTour commence ce mardi par par le Tour Down Under, dans la région d’Adélaïde. Si Ben Gastauer s’aligne pour la troisième fois en Australie, il s’agit d’une grande première pour Michel Ries qui découvre le peloton professionnel à 21 ans.

(ER avec AFP) – Les gigantesques incendies qui ont ravagé l’Australie au cours des derniers mois ont quelque peu préservé Adélaïde si bien que le Tour Down Under, épreuve d’ouverture de la saison pour le circuit mondial, n’a jamais été menacée. 

Si la région d’Adélaïde a été touchée par le feu, les routes ont été pour l’essentiel épargnées selon les coureurs qui ont procédé aux entraînements. «Il y a bien des forêts qui ont brûlé mais depuis que je suis là, on n’a rien remarqué de particulier», commente Michel Ries. A 21 ans, l’ancien Dippachois s’apprête à faire son entrée dans le monde professionnel. 

Et pour sa grande première, il va être servi puisqu’il se retrouve au côté du champion du monde le Danois Mads Pedersen et de l’Australien Richie Porte. «Le grand objectif sera d’accompagner Richie à 100% toute la semaine. Il a déjà gagné ici et il est en bonne forme», commente le Luxembourgeois de l’équipe Trek. 


Ben Gastauer débutera sa saison le 21 janvier au Santos Tour Down Unsder en Australie
Gastauer, le premier en selle en 2020

Avantagé par l’ajout d’une deuxième arrivée en côte (à Paracombe), en plus de la montée de Willunga où il s’est déjà imposé à six reprises, Porte ne fait aucun mystère de ses intentions. «Cette année, ce sera davantage pour les grimpeurs. J’ai choisi de ne pas participer aux championnats nationaux, j’ai passé deux mois en Tasmanie à m’entraîner et je me sens prêt pour la saison», a annoncé Porte (vainqueur en 2017 et quatre fois 2e).

Les sprinters dans les starting-blocks

C’est souvent une habitude en Australie, les coureurs de l’hémisphère sud figurent parmi les favoris d’une épreuve dont les deux dernières éditions sont revenues au Sud-Africain Daryl Impey, membre de la formation australienne Mitchelton. Impey sera présent et fera équipe avec le Britannique Simon Yates, le vainqueur de la Vuelta 2018, alors que le champion du monde du contre-la-montre, l’Australien Rohan Dennis, mènera la formation Ineos.  

Après 2017 et 2018, Ben Gastauer retrouve l'ambiance du Tour Down Under.

La saison WorldTour commence ce mardi par par le Tour Down Under, dans la région d’Adélaïde. Si Ben Gastauer s’aligne pour la troisième fois en Australie, il s’agit d’une grande première pour Michel Ries qui découvre le peloton professionnel à 21 ans.

(ER avec AFP) – Les gigantesques incendies qui ont ravagé l’Australie au cours des derniers mois ont quelque peu préservé Adélaïde si bien que le Tour Down Under, épreuve d’ouverture de la saison pour le circuit mondial, n’a jamais été menacée. 

Si la région d’Adélaïde a été touchée par le feu, les routes ont été pour l’essentiel épargnées selon les coureurs qui ont procédé aux entraînements. «Il y a bien des forêts qui ont brûlé mais depuis que je suis là, on n’a rien remarqué de particulier», commente Michel Ries. A 21 ans, l’ancien Dippachois s’apprête à faire son entrée dans le monde professionnel. 

Et pour sa grande première, il va être servi puisqu’il se retrouve au côté du champion du monde le Danois Mads Pedersen et de l’Australien Richie Porte. «Le grand objectif sera d’accompagner Richie à 100% toute la semaine. Il a déjà gagné ici et il est en bonne forme», commente le Luxembourgeois de l’équipe Trek. 


Ben Gastauer débutera sa saison le 21 janvier au Santos Tour Down Unsder en Australie
Gastauer, le premier en selle en 2020

Avantagé par l’ajout d’une deuxième arrivée en côte (à Paracombe), en plus de la montée de Willunga où il s’est déjà imposé à six reprises, Porte ne fait aucun mystère de ses intentions. «Cette année, ce sera davantage pour les grimpeurs. J’ai choisi de ne pas participer aux championnats nationaux, j’ai passé deux mois en Tasmanie à m’entraîner et je me sens prêt pour la saison», a annoncé Porte (vainqueur en 2017 et quatre fois 2e).

Les sprinters dans les starting-blocks

C’est souvent une habitude en Australie, les coureurs de l’hémisphère sud figurent parmi les favoris d’une épreuve dont les deux dernières éditions sont revenues au Sud-Africain Daryl Impey, membre de la formation australienne Mitchelton. Impey sera présent et fera équipe avec le Britannique Simon Yates, le vainqueur de la Vuelta 2018, alors que le champion du monde du contre-la-montre, l’Australien Rohan Dennis, mènera la formation Ineos.  

Enfin, le WorldTour 2020 est marqué par la présence d’une formation israélienne, une première pour ce pays. Israël Start-up Nation a repris la licence laissée vacante par la formation russe Katusha. 

Les étapes

Mardi 21 janvier: 1re étape Tanunda – Tanunda, 150 km
Mercredi 22 janvier: 2e étape Woodside – Stirling, 135 km
Jeudi 23 janvier: 3e étape Unley – Paracombe, 131 km
Vendredi 24 janvier: 4e étape Norwood – Murray Bridge, 152 km
Samedi 25 janvier: 5e étape Glenelg – Victor Harbor, 149 km
Dimanche 26 janvier: 6e étape McLaren Vale – Willunga Hill, 151 km 

wort du 20/01/2020

Reprise en Australie

Ben a repris la compétition en Australie avec la Schwalbe Classic, critérium d’ouverture du Tour Down Under.

C.Ewan a remporté le sprint du peloton qui s’était scindé en plusieurs parties après une chute survenue à 4 tours de l’arrivée.

Ben termine à la 114e place à 2’32 » du vainqueur.

Retrouvez le classement ici

La saison débute pour Ben Gastauer

Ben se trouve depuis une semaine en Australie pour préparer la saison qui va débuter ce dimanche avec le Critérium Schwalbe Classic Adelaide

A partir de mardi Ben participera au Tour Down Under

%d blogueurs aiment cette page :