Archive for the ‘ Ben Gastauer ’ Category

Communiqué officiel d’AG2R LA MONDIALE

Actualités

Tour de France (1-23 juillet)

A l’issue des Championnats nationaux, la direction sportive de l’équipe AG2R LA MONDIALE a désigné les trois derniers  coureurs pour le Tour de France (1-23 juillet).


Jan Bakelants,
Ben Gastauer
Cyril Gautier

Ils rejoignent Romain Bardet, Axel Domont, Pierre Latour, Mathias Frank, Oliver Naesen, Alexis Vuillermoz.

 

Jan Bakelants (Bel)

31 ans
5e participation
18e en 2013
Victoire d’étape et maillot jaune (2013)
Vu par Vincent Lavenu : « Jan a été embêté par des pépins physiques en début de saison. Il a beaucoup travaillé pour revenir au niveau en prévision du Tour de France. Il a rapidement retrouvé des sensations en course. Il va arriver avec de l’énergie et l’envie de réussir, aussi bien d’un point de vue personnel que collectivement. »

Ben Gastauer (Lux)
29 ans
4e participation
21e en 2014
Vu par Vincent Lavenu : « Ben a montré qu’il était assez solide pour enchaîner le Giro et le Tour de France. Il n’a pas couru entre ses deux épreuves et on sait qu’il sera utile pour Romain Bardet dans la montagne. Il est également capable de jouer le troisième homme comme il a pu le faire dans le passé. »

Cyril Gautier
29 ans
8e participation
25e 2014
Vu par Vincent Lavenu : « Un précieux équipier, toujours enthousiaste. Il est toujours prêt à rendre service à l’équipe. Il a montré qu’il était capable de grandes choses pour un collectif. Il est très agréable à vivre dans un groupe et rassurant pour un leader. »

Rappel des six coureurs sélectionnés précédemment 

 

Romain Bardet (FRA)
26 ans
5e participation
2e en 2016
2 vict. d’étapes (2015 et 2016)
Vu par Vincent Lavenu :
« Romain est le leader accompli de l’équipe, en route vers des sommets, avec une marge de progression certaine. »
Axel Domont (FRA)
26 ans
1ere participation
Vu par Vincent Lavenu :
« Axel nous a convaincu au fil des saisons, par son implication et son esprit collectif, qu’il pouvait jouer un rôle important durant trois semaines. »

Mathias Frank (SUI)
30 ans
4e participation
8e en 2015
Vu par Vincent Lavenu :
« Un grand coureur, régulier dans les grands Tours, capable d’accompagner Romain très loin dans les moments importants en montagne. »

Pierre Latour (FRA)
23 ans
1ere participation
Vu par Vincent Lavenu :
« Pour son premier grand Tour, la Vuelta l’an dernier, Pierre a remporté une étape. Il est jeune et talentueux, capable de belles choses. »

Oliver Naesen (BEL)
26 ans
2e participation
83e en 2016
Vu par Vincent Lavenu :
« La belle surprise du début de saison. Avec un peu plus de réussite, il aurait pu remporter de grandes classiques et n’a pas fini de nous surprendre sur tous les terrains. »

Alexis Vuillermoz (FRA)
29 ans
4e participation
20e en 2016
1 victoire d’étape (2015)
Vu par Vincent Lavenu :
« Il a déja été capable de gagner sur le Tour et peut faire de grandes choses.
A la fois puncheur et susceptible d’accompagner les meilleurs en montagne. »

 

PowerPoint Presentation

Ben Gastauer va faire le Tour de France

Enfin la bonne nouvelle est tombée.

C’est officiel.

Ben sera au départ du Tour de France samedi à Düsseldorf

Après le Giro Ben va faire le Tour de France, qui passera dans une semaine par le Luxembourg .

18518171_10212155793920783_2505145901894405985_o

 

 

 

 

PowerPoint Presentation

Ben Gastauer 3ième du Championnat du Luxembourg

Rien à faire contre B.Jungels  cet après-midi à Remerschen. En effet B.Jungels a dominé les championnats nationaux sur route. Il lui a suffit d’accélérer dans la montée de Schengen lors du 5 tour pour distancer ses 3 partenaires de l’échappée. B.Jungels s’impose donc avec une large avance devant A.Kirsch et Ben prend la troisième place sans faire le sprint final.

Ecoutez la réaction de Ben  qui reconnaît la supériorité de B.Jungels après l’arrivée :

 

lessentiel20170625

 

 

rtl.lu :

le reportage de la corse sur rtl

c060a593989149a7293419dcb64a0b96

© Maya & Robert Straus

 

PowerPoint Presentation

 

Lu sur wort.lu

wort.lu 22/06/17 :

An Lächerlichkeit nicht zu überbieten

Jempy Drucker kritisierte die Art und Weise, wie bei den Meisterschaften die Zeit gestoppt wurde.
Jempy Drucker kritisierte die Art und Weise, wie bei den Meisterschaften die Zeit gestoppt wurde.
Foto: Serge Waldbillig

Veröffentlicht am Donnerstag, 22. Juni 2017 um 17:12

Daniel Wampach

Bei den nationalen Meisterschaften im Zeitfahren am Mittwochabend wurden die Zeiten erneut handgestoppt. Seit Jahren wird deswegen diskutiert, eine elektronische Zeitmessung gefordert. Doch es passiert einfach nichts. Das sorgte auch am Mittwoch für Chaos und Kopfschütteln.

« Ich verstehe nicht, warum wir nicht mit Chips zur Zeitmessung fahren. Was hätten die Verantwortlichen gemacht, wenn wir innerhalb einer Sekunde angekommen wären? » Profisieger Jempy Drucker zeigte sich verärgert. Er hat vollkommen Recht.

Wir leben in einer Zeit, in der staubsaugende und rasenmähende Roboter in den Haushalten immer gängiger werden. Dass im Luxemburger Radsport immer noch über eine elektronische Zeitmessung diskutiert werden muss, ist absurd und an Lächerlichkeit nicht zu überbieten.

Das Ergebnis? Beim Profirennen am Mittwoch ist das Chaos ausgebrochen. Und das, obwohl nur sechs Fahrer am Start waren!  Noch am Donnerstagmorgen wusste Ben Gastauer nicht, ob er nun Vierter, Fünfter oder Sechster wurde. Erst am Nachmittag wurde das Ergebnis berichtigt und er rutschte auf Rang vier vor.

Die Presse wird blockiert

Für die Presse ist es so unmöglich, richtig und glaubwürdig zu arbeiten. Bei den Kollegen vom « Tageblatt » und « Le Quotidien » wurde Gastauer als Sechster aufgeführt, im « Luxemburger Wort » war er Fünfter. Alles falsch!

Den Presseorganen kann man aber keinen Vorwurf machen, sondern allein dem Verband. Die FSCL muss sich von ihrer altmodischen Arbeitsweise losreißen, und das so schnell wie möglich. Aber auch die Clubs sind in der Verantwortung und könnten bei der Modernisierung mithelfen.

Man sollte dabei aber zunächst an den wirklich wichtigen Stellen wie der Zeitmessung ansetzen, anstatt z. B. mit Drohnen über einem Rennen umherzufliegen, um nachher ein tolles « After-Video » präsentieren zu können. So war es nämlich bei den Cyclocross-Meisterschaften der Fall.

Die FSCL hat vor kurzem intern umgestellt und ist dabei, einiges zu verändern. Das Thema « Elektronische Zeitmessung » sollte dabei ganz oben auf der Agenda stehen. Koste es, was es wolle.

 

PowerPoint Presentation

classement redressé

Voici le classement redressé des championnats nationaux de contre-la-montre pour la catégorie élite avec contrat:

 

1 Jean-Pierre DRUCKER BMC 20:53
2 Bob JUNGELS QST +6
3 Alex KIRSCH WVA +20
4 Ben GASTAUER ALM +1:24
5 Mike DIENER CCD +1:56
6 Gaëtan PONS LPC +2:22
Quelques doutes subsistent encore concernant certains temps mais ça ne changerait rien au classement.
PowerPoint Presentation

Confusion concernant le classement du chrono élite avec contrat

Ce matin encore le classement des championnats nationaux du contre-la-montre dans la catégorie élite avec contrat n’a pas été corrigé. Sur le site internet de la FSCL seul le podium est publié.

Ils étaient six coureurs à prendre le départ dans la catégorie élite avec contrat. Juste avant l’arrivée Ben est revenu sur le coureur parti 1′ ( Pons ) avant lui. Au classement pourtant Ben est classé à la dernière place.

Comprenne qui veut……

En plus ce faux classement a été transmis à l’UCI qui l’a publié tel quel sur son site internet!

Pour info :

Ben a mis 22’16 » selon notre chrono personnel.

Cette information peut éventuellement être utile pour redresser le classement et de le transmettre correctement à l’UCI.

 

PowerPoint Presentation

 

 

 

 

 

 

 

Ben Gastauer 4.??

A notre départ de Remerschen le classement définitif du contre-la-montre n’était pas encore disponible. Le podium était connu mais pour la suite du classement…….

J.Drucker est le nouveau champion du chrono et sans garanties Ben devrait figurer à la 4. place, mais le jury était encore en pleine discussion.

Ben n’était pas satisfait de sa performance mais il n’était pas trop déçu car après presque quatre semaines sans compétition on ne pouvait pas espérer des miracles. La reprise était dure, d’autant plus qu’il n’aime pas trop la chaleur et que le parcours plat ne l’avantageait pas.

IMG_9685IMG_9659

 

PowerPoint Presentation

%d blogueurs aiment cette page :