Archive for the ‘ Ben Gastauer ’ Category

Skulpturenausstellung am Schlass Kewenig

Häerzlech Invitatioun op eng Skulpturenausstellung mat 12 Kënschtler am Park vum Schloss Kewenig.
Dës Ausstellung ass organiséiert vun Viart Asbl.
D’Yvette Gastauer – Claire stellt en Ensembel vun 15 Figuren aus.
Hat ass perséinlech do e Samschden de 6. Juni an e Sonnden den 14. Juni, ëmmer vun 15h bis 18h.
Ausserdeem si Där all wëllkomm um Finissage den 28. Juni och vun 15h bis 18h.
D’Yvette géif mech freeën Iech an dem flotten Kader seng lescht Skulpturen kënnen ze presentéieren.

Op der Affiche fann Där mam QR-Code de Navi den iech op d’Schlass Kewenig féiert (10 min. vun Veianen)

 

SkulpturenparkKewenig_A3_2020_c

Exposition de sculptures à Kewenig

Du 30 mai au 28 juin Yvette Gastauer – Claire participe à une exposition de sculptures dans le parc du Château de Kewenig.

L’exposition est ouverte les samedis et dimanches de 15:00 à 18:00

Le finissage de cette exposition aura lieu le 28 juin à partir de 15:00

http://www.gastauer.lu

LETZ BIKE – Luxembourg

Le 25 mai 2020, le photographe luxembourgeois Rom Helbach publiera «LETZ BIKE – Luxembourg.

Les 30 plus belles randonnées à vélo»

Ce «coffee table book» emportera le lecteur adepte du cyclisme à la découverte du Grand Duché au fil de ces 240 pages en papier glacé. Depuis les paysages pittoresques des Ardennes en passant par les formations rocheuses fabuleuses du Mullerthal et les vignobles magnifiques longeant la Moselle, jusqu’au pays des terres rouges toujours méconnu sur le plan touristique, les 30 randonnées éblouiront à coup sûr le lecteur. La panoplie des sorties s’étend des balades familiales aux sorties les plus exigeantes. L’objectif principal consiste à combiner le plaisir de faire de la bicyclette à la (re-)découverte des plus beaux et charmants coins du Grand-Duché.

Les randonnées énoncées sont présentées sous forme de textes authentiques et bilingues (allemand et français) et illustrées par de nombreuses photos signées Rom Helbach. «LETZ BIKE – Luxembourg» affirme la renommée du Grand-Duché comme «pays du cycle».

Pour chaque balade, les informations liées au parcours (distance, dénivelé,etc.) sont précisées, au même titre que la référence à un lien permettant de télécharger les parcours sous forme de base de données GPX.

Le livre paraît en auto-édition, chez «ROMDELUXE Productions».

«LETZ BIKE – Luxembourg» (ISBN 978-2-9199628-0-8)

peut être commandé en ligne via le site

https://letzshop.lu/romdeluxe au prix de EUR 39,- .

L’auteur :

romdeluxe Aspelt

Rom Helbach s’est adonné lui-même à la course cycliste pendant son enfance et son adolescence avant de combiner au fil des années ses deux passions que sont la photographie et le sport cycliste.

Plusieurs parutions locales et internationales portent sa griffe photographique.

Plus particulièrement «Eddy» (paru en 2016 chez Rossolis), un hommage à Eddy Merckx et aux grandes classiques du sport cycliste.

Il a également publié «Miroir du Tour» (paru en 2018 chez Dana), une véritable déclaration d’amour aux étapes mythiques du Tour de France.

Avec l’attribution du prix du public dans le cadre des «Walfer Bicherdeeg 2019» pour le titre «Dizzy on the road» (un livre racontant les aventures de Ralph Diseviscourt pendant la Race Across America – paru aux Editions Revue), Rom Helbach s’est forgé une belle réputation au Grand-Duché.

INFOS PRATIQUES

Pour plus de détails ou un exemplaire du livre veuillez-vous adresser à:

Rom HELBACH

Mail: rhelbach@pt.luTel. : +352 621 225 300

https://letzshop.lu/de/romdeluxe?fbclid=IwAR378ykP7fXzAanIT1DGc3TWYPXy-mV4BuM0WCQYgC99IICWOH2-t3nDsjU

Revue de la presse sportive

Vu dans le ‘Tageblatt’ du 27/04/20

Pascal Gillen :

„The Digital Swiss 5“, die virtuelle Tour de Suisse, wurde gestern beendet. Während Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step) am Freitag mit technischen Probleme haderte, war Ben Gastauer (Ag2r La Mondiale) gestern mit seinem 14. Platz zufrieden.   <

Ein ungewöhnliches Rennen erlebte Ben Gastauer (Ag2r La Mondiale) – seine ganz besonderen Fans hatte der Luxemburger über die komplette Distanz unmittelbar an seiner Seite. Während der fünften Etappe der „Digital Swiss 5“, der virtuellen Tour de Suisse, hatte der Luxemburger die Unterstützung seiner beiden Kinder. „Es war für sie etwas Besonderes, so nah dabei zu sein“, sagte Gastauer gestern nach dem Rennen. Das Peloton, das gestern 53 Fahrer, darunter Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) oder Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo), umfasste, musste 36 km und 950 Höhenmeter bewältigen. Gleich zu Beginn platzierte sich Gastauer auf dem dritten Rang, vorne hatten sich James Whelan (EF Pro Cycling) und Ilnur Zakarin (Team CCC) etwas abgesetzt. Als es am Lukmanierpass etwas steiler wurde, musste der 32-Jährige einige Plätze einbüßen. „Ich bin das Rennen etwas zu schnell angegangen“, erklärte der Schifflinger. „Der zweite Teil des ersten Anstiegs war sehr schwierig. Es hat sehr gut getan, sich in der Abfahrt etwas erholen zu können.“ Ähnlich wie Gastauer musste auch Whelan dem hohen Anfangstempo Tribut zollen – den Lukmanierpass überquerte Rohan Dennis (Team Ineos), der Sieger der ersten Etappe, als Erster. Viel passierte auf dem Gegenanstieg dann nicht mehr, Dennis siegte vor Nicolas Roche (Team Sunweb) und Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma). Gastauer kam als 14. mit 2:23 Minuten Rückstand im Ziel an. „Es war wirklich sehr hart“, fasst der Ag2r-La Mondiale-Profi zusammen. „Man muss das Rennen wie ein Zeitfahren angehen. Taktisch gibt es nicht viel zu machen.“ Mit dem Ergebnis des Rennens ist Gastauer zufrieden, schließlich war das virtuelle Rennen für ihn etwas Unbekanntes. „Ich konnte vor dem Rennen nicht einschätzen, wo ich landen könnte. Aber auch meine Watt-Leistung zeigt, dass meine Form noch gut ist. Deswegen war es ein gelungenes Rennen.“ Ungewohnt unauffällig waren Nibali und Alaphilippe, die auf dem 33. bzw. 45. Platz im Ziel ankamen.  ……………………….

Lautstark und mit Plakaten: Die „Fans“ von Ben Gastauer waren am Sonntag mit seiner Leistung sichtlich zufrieden





Le quotidien du 27/04/20


Eis Sponsore sinn och elo fir Iech do
Sidd solidaresch mat eise Sponsoren an dëser schwiereger Zäit

Digital Swiss 5 : Ben Gastauer 14ème

R.Dennis, déjà vainqueur de la première étape, a remporté la 5ème et dernière étape du Digital Swiss 5 et Ben a pris la 14ème place.

Pendant toute la course Ben a été encouragé par ses fans

—————————————————————————————–

Eis Sponsore sinn och elo fir Iech do
Sidd solidaresch mat eise Sponsoren an dëser schwiereger Zäit

Ben Gastauer au départ du Digital Swiss 5

Demain Ben va participer à la dernière étape de la course numérique Digital Swiss 5 , le Tour de Suisse virtuel

Le «Digital Swiss 5» met les professionnels et leurs fans à l’épreuve. Certes, la longueur des étapes est plus courte que celle prévue pour le Tour de Suisse. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer les dénivelés et surtout les mètres verticaux insidieux. Le cyclisme sur le Rouvy est beaucoup plus intense que vous ne pouvez l’imaginer. Les parcours ont été soigneusement choisis et constitueront les points-clés du Tour de Suisse décidant entre la victoire et la défaite.

Camperio – Disentis-Sedrun, 36km

La 5e et dernière étape du «Digital Swiss 5» exige, une fois de plus, des qualités de grimpeur. Immédiatement après le départ à Blenio, le col de Lukmanier est abordé. L’ascension s’effectue à travers une réserve naturelle à couper le souffle, ce qui pourrait détourner l’un ou l’autre des participants du but réel de cette 5ème étape. Il est certain que de telles erreurs lors de cette ascension coûteront cher. Au sommet du col, une première sélection devrait déjà avoir été effectuée. En effet, après quelque quinze km de montée, une descente tout aussi longue suit. À Disentis, une petite bosse sera là pour donner un dernier coup de frein avant d’atteindre, après 36 km, la dernière destination de «The Digital Swiss 5».

Comment peut-on regarder la course?

  • Chaques courses peuvent regarder live en streaming sur la page Facebook de Velon: http://www.facebook.com/veloncc
  • Chaques courses seront diffusées en direct par Radio Télévision Suisse RTS


Eis Sponsore sinn och elo fir Iech do
Sidd solidaresch mat eise Sponsoren an dëser schwiereger Zäit

Jouer le jeu du virtuel pour sauver le vélo

lu dans l’essentiel du 21/04/2020 :

Ben Gastauer va courir l’une des cinq étapes du Tour de Suisse virtuel, la Digital Swiss 5, qui a lieu de demain à dimanche.

Ben Gastauer a découvert les joies du cyclisme en virtuel pendant cette période de confinement.

«L’essentiel»: Où passez vous ce confinement?

Ben Gastauer: Nous sommes chez nous au Luxembourg. Je profite du temps avec ma famille, mes enfants. Depuis cinq semaines je ne me suis entrainé qu’à l’intérieur jusqu’à ce matin. Des gens peuvent reprendre peu à peu le boulot donc je suis aussi retourné sur la route.

Certains coureurs roulaient déjà dehors…

Ce n’était pas formellement interdit mais la consigne est de rester chez soi. J’ai fait ce que je croyais le mieux pour tout le monde. Je trouvais qu’il fallait un effort de tous. À chacun de faire son choix.

Vous avez donc fait beaucoup de home trainer…

C’est passé assez vite avec des séances nouvelles qui permettent de travailler des points faibles. Et j’ai découvert le monde virtuel où l’on peut rouler ensemble. Deux fois par semaine on s’entraîne avec l’équipe (AG2R La Mondiale). On fait un peu la course avec les coéquipiers, les entraîneurs. Je me suis pris au jeu.

Êtes vous prêt pour le Tour de Suisse virtuel?

Je suis curieux de voir à quoi cela va ressembler. Je suis coureur, j’ai envie de compétition. Pourquoi ne pas essayer ça? Et c’est important de jouer le jeu pour sauver, les équipes, les courses et notre sport. Même si c’est incomparable avec une épreuve réelle dehors.

Peut-on courir en équipe lors d’une course virtuelle?

Cela dépend des plateformes. Là, il n’y aura, je crois, pas d’enjeu tactique. C’est la puissance qui joue, un effort à bloc, en se gérant pour la pente et les descentes.

Avez-vous déjà un calendrier pour la reprise?

Pas encore. On sait plus ou moins que c’est en août que ça redeviendra sérieux. Il faudra être compétitif dès la reprise car après tout va s’enchaîner. Il restera trois ou quatre mois de saison. J’espère pouvoir faire au moins un grand Tour. Je ne sais pas lequel.

Êtes vous pressé ou inquiet de reprendre?

La situation économique dans notre sport est compliquée. Pour sauver le vélo il faut que ça reprenne le plus vite possible mais il faut d’abord respecter les consignes des gouvernements et ne prendre aucun risque.

Avez-vous dû diminuer votre salaire?

Dans mon équipe on a cette chance, tout le monde l’a gardé. C’est rassurant, mais on ne sait pas combien de temps les salaires pourront ainsi être garantis.

Vous arrivez en fin de contrat, ce n’est pas idéal…

Je voulais faire un bon Giro et pouvoir entamer des négociations. C’est tombé à l’eau. Ce n’est pas rassurant mais il y aura des courses en fin d’année pour se montrer. Et la priorité est que la situation s’améliore pour tout le monde. Ensuite je penserai au vélo et à mon futur dans le sport.

(L’essentiel)Discussion

Commentaires

Les commentaires les plus populaires

  • 10 10 Cycliste du dimanche le 21.04.2020 11:40 Report dénoncer ce commentaire Merci d’avoir fait preuve d’intelligence et de ne pas etre sorti en velo avant la reprise du travail autorisé au Luxembourg. Moi aussi en faisant bcp d’home trainer j’ai vu passer des dizaines de « cyclistes » sans casque, en jean et doudoune, avec le casque a l envers, avec des bombes d’equidation sur la tete… Enfin un vrai champion qui pense aux autres

Eis Sponsore sinn och elo fir Iech do
Sidd solidaresch mat eise Sponsoren an dëser schwiereger Zäit

%d blogueurs aiment cette page :