Archive for the ‘ Sven Gastauer ’ Category

Long Australia Day weekend pour Sven

Le 26 janvier les Australiens ont célébré l’Australia Day , cette date marque l’anniversaire du jour de l’arrivée de la première flotte européenne à Sydney Cove en 1788 et la proclamation, à l’époque, de la souveraineté britannique sur la côte est de la Nouvelle-Hollande.

Depuis 1946 c’est un jour férié public où les Australiens célèbrent l’unité national dans chaque État et territoire australien, donc aussi en Tasmanie.

Cependant la date est controversée par une partie de la population australienne, particulièrement par les Aborigènes, qui ont donné d’autres noms à ce jour comme Invasion Day (le jour de l’Invasion) et le jour de la survie.

Comme cette année le 26 janvier tombait sur un vendredi, Sven avait droit à un weekend prolongé et il a encore une fois pleinement profité du beau temps pour s’adonner à ses passions. Il a pu surfer, faire du vélo et de la plongée dans un endroit qui donne envie d’y retourner.

Il nous a fait parvenir quelques photos impressionnantes de ses aventures.

20180126_101736

Surfing in Tasmania

DCIM100GOPRO

Snorkeling

sven1

biking

 

Pour le récit de Sven et pour plus de photos cliquez ici

https://svengastauer.wordpress.com

Sven Gastauer recherche sur le krill

Le krill est une espèce clé dans l’écosystème antarctique, base de l’alimentation pour de nombreux animaux comme les baleines ou les phoques et permettant l’exportation de carbone vers les fonds marins grâce à ses excréments.

Sven qui a réussi son doctorat de recherche scientifique travaille actuellement à Hobart en Tasmanie sur un projet de recherche scientifique sur le krill en collaboration avec Dr M.Cox.

Sven est le responsable du sondage par écho de ce projet. Les scientifiques utilisent la technologie de sondage par écho pour déterminer la taille et la population du krill.

 

krill1

Sven à son poste de travail à Hobart

 

 

le 16/01/2018 ABC News ( Australian Broadcating Corporation News  ) a publié un article sur ce projet

Scientists are using sound reflected from individual krill sounds to estimate populations

Posted

Scientists using individual krill sounds to estimate populations.

Source: ABC News  logo-abc@2x

cliquez ici pour voir la vidéo :

krill2

 

 

Scientists in Hobart are experimenting to capture the sound of Antarctic krill in a bid to better determine how many are swimming in the Southern Ocean.

Antarctic krill are one of the most abundant animal species on Earth, and most of the larger Antarctic animals depend directly or indirectly on the crustacean.

The sound that scientists are recording does not actually come from the krill itself.

They are using echo sounding technology to record the sound reflected from different-sized krill, and to help them identify the ‘sound signature’ of individual krill.

Australian Antarctic Division (AAD) acoustician Martin Cox said scientists wanted to use the acoustic signature of an individual to help estimate the size of a biomass.

Dr Martin Cox  AAD acoustician checks tank.

Photo Dr Martin Cox checks a tank where individual krill can be identified by their « sound signature. »

« What we’re trying to do is figure out how much sound an individual animal, individual krill, actually reflects, » Dr Cox said.

« Now, the reason we’re doing that is we can then use that to tell us how many krill, how much biomass is in the southern ocean. »

More than 8,000 Antarctic krill have been placed in a large 10,000 litre tank at the AAD headquarters at Kingston near Hobart.

The tank is equipped with echo sounders, which transmit pulses of acoustic energy into the water.

« When they hit an object, such as krill, the energy is reflected back, amplified and illustrated on a digital display, » Dr Cox said.

The krill inside the tank are filmed at the same time.

« We can compare what we see with the camera, and what we see on the echo sounder, » Dr Cox said.

« Then we can take those signals and then we can figure out how much sound an individual krill is reflecting. »

‘Krill are happy in test tank’

Echo sounders are used by fishing boats and scientific vessels as they move around the Antarctic continent.

Australia’s new icebreaker will also be equipped with the latest echo sounding technology.

« So what we can do is take the signal from here, compare it to the signal we see from the ship as it’s doing a survey, and calculate how much krill biomass is there, » Dr Cox said.

Commercial krill fishing in Antarctic waters began in the early 1970s.

Dr Martin Cox looking at computer screen.

Photo Dr Cox says researchers can track individual krill from their sound signature in the test tank.

The fishery is regulated through an international body, the Commission for the Conservation for Antarctic Marine Living Resources (CCAMLR), which sets limits on the krill catch.

Australia’s scientific representative to CCAMLR Dirk Welsford said the research was going well.

« Working with animals is always difficult and we weren’t sure the krill were going to be happy in the big tank, » he said.

« Because we’ve got such experienced people working with krill when we transferred them into the tank last week, they have been happy, and they’re doing their natural behaviour, which means the data we’re getting is going to be really good quality, » Dr Welsford said.

This data will be analysed and used in conjunction with data being collected from vessels in Antarctic waters.

« At the moment the information we use is based on a precautionary approach, » Dr Welsford said.

« So, there’s certainly the potential for this work, to change significantly our estimates of krill biomass. »

 

références :

https://espace.curtin.edu.au/handle/20.500.11937/59005

https://www.researchgate.net/profile/Sven_Gastauer/publication/321487356_An_Ecosystem_Approach_the_Acoustic_Assessment_of_the_Northern_Demersal_Scalefish_Fishery_-_Distribution_Habitat_and_Abundance/links/5a24b8c4aca2727dd87e5568/An-Ecosystem-Approach-the-Acoustic-Assessment-of-the-Northern-Demersal-Scalefish-Fishery-Distribution-Habitat-and-Abundance.pdf

L’Australie : Impressionnant…

Après avoir achevé son travail près de Sydney, Sven a profité du temps restant pour faire de la plongée tuba à Port Jackson. Port Jackson, aussi appelé Sydney Harbour, est le port naturel de Sydney. Ces copains australiens qui connaissent bien le domaine lui ont montré des endroits où se trouvaient des requins, entourés d’écoles de petits poissons et un phoque venant dire bonjour.

port jackson1

 

port jackson2

 

vlcsnap-2017-10-16-01h14m56s081

 

Le soir ils se sont régalés d’abalones ( coquille d’ormeau ou oreille de mer ) et d’un homard qu’ils avaient attrapé lors de la plongée

 

DCIM100GOPROGOPR0194.JPG

 

Au moment de rentrer à la maison, ils ont vu quelques baleines à bosse. Sven pensait déjà les avoir perdus de vue quand à sa grande surprise il a découvert deux baleines à bosse nageant en-dessous de lui.

 

port jackson3

 

Impressionnant…..

 

https://svengastauer.wordpress.com/2017/10/15/955/

Sven Gastauer croise des baleines, dauphins et requins

Sven qui vient de réussir son doctorat de recherche scientifique en Australie, nous fait parvenir cette fois des vidéos et des images de sa récente mission autour de Bermagui, dans la Nouvelle-Galles du Sud environ 350 km au sud de Sidney en Australie

Bermagui est un petit village de pêche, avec une population vieillissante.

Citation d’un habitant de Bermagui :

‘…j’étais un hippie dans les années 70 quand je suis arrivé ici maintenant je suis un hippie dans mes années 70 … ‘

Mais on peut très bien comprendre les gens qui ont décidé de rester et de vivre dans ce merveilleux paysage.

 

Ensemble avec d’autres chercheurs de l’Université Macquarie, l’Université de la Nouvelle-Galles du Sud, Sven a étudié l’écosystème autour de Montague Island. En cette saison c’est une zone unique et très intéressante car on y trouve des manchots, des baleines, des dauphins, une grande colonie de phoques et des bancs de poissons.

 

 

A bord du petit navire de recherche Pelagica, Sven s’est occupé de l’équipement acoustique appartenant à l’Université Macquarie et à chaque sortie en mer ils ont eu de surprenantes rencontres. 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sven et ses partenaires avaient l’autorisation d’observer de près les baleines et de les prendre en film sans les déranger. Certaines baleines étaient très curieuses et parfois Sven a pu les observer de très près.

C’est ainsi que Sven a réussi à capturer des vidéos surprenantes.

Pour regarder la première vidéo cliquez ici

video2

et en voici une deuxième

video3

 

pour plus d’informations :

https://svengastauer.wordpress.com/2017/10/15/955/

 

Sven Gastauer au Parc National de Maria Island

Ce weekend Sven est parti faire un tour dans le Parc National de Maria Island.

 

maria island 2

 

Maria Island est une île sauvage accessible par ferry où il n’y a pas  d’électricité, ni de résidents, excepté le ranger. C’est un paradis pour la wildlife. On y trouve les seuls kangourous (sauvages) en Tasmanie, mais aussi des potorous, des pademelons, des diables de Tasmanie et des wombats.

maria island .png

Il n’y a pas de route goudronnée sur Maria Island et il n’y a pas de voiture à part celle des rangers. Le vélo est donc le meilleur moyen pour parcourir l’île d’une superficie de 115 km². Cependant circuler à vélo n’est pas forcément une mince affaire, les pistes peuvent être ensablées ou alors bien vallonnées

maria island 1

 

retrouvez le récit complet de Sven sur :

https://svengastauer.wordpress.com/

 

 

 

 

Sven Gastauer de retour en Tasmanie

Après un séjour prolongé en Europe, Sven est retourné en Tasmanie.

Et déjà il nous fait participer à ses activités sportives et ses découvertes d’un environnement spectaculaire

 

2017/08/19          the needles and tall trees

dsc_0013.jpg… de la neige au Mount Field … aux arbres géants de la vallée de Styx non loin de Hobart

dsc_0022-1.jpg

Cette vallée regroupe des Eucalyptus d’une hauteur impressionnante. Ces forêts  anciennes abritent une faune et une flore spécifique nécessaire d’être protégée. Ces forêts constituent un espace naturel inviolé, témoin de ce qui a été perdu ailleurs…

 

2017/08/19                 aurora australisJeudi soir des aurores austraes ont illuminé les cieux de la Tasmanie

Les aurores australes sont des aurores polaires de l’hémisphère sud de la Terre

La plupart des auréoles polaires se forme entre 96,5 et 241km. Dans cette zone, les taux d’oxygène sont élevés et l’oxygène libère des couleurs entre le jaune et le vert.

 

2017/08/13                      mount misery

Dès son retour en Tasmanie Sven est parti faire une randonnée dans le Mount Misery

 

Retrouvez ici les récits et photos de Sven :

https://svengastauer.wordpress.com/

 

 

Les requins du nord-ouest de l’Australie

Cette fois Sven nous partage une sélection de ses images de requins du nord-ouest de l’Australie.

Toutes les photos ont été prises avec un GoPro fixé au bout d’une perche téléscopique à partir du navire de pêche.

 

 

Retrouvez plus de détails sur le blog de Sven Gastauer

 

 

%d blogueurs aiment cette page :