Archive for the ‘ Ben Gastauer ’ Category

Rétro août 2020

Bonne nouvelle pour le cyclisme en ce début du mois d’août.

Après de longs mois d’attente, voici enfin le retour à la compétition.

Ben aurait du faire sa rentrée au Tour de l’Ain, mais D.Godon et Ben ont été appelés à remplacer les Suisses S.Dillier et M.Frank à qui les Polonais avaient interdit l’entrée à cause du virus.

Le 5 août Ben a raccroché le dossard 13 pour la première étape du Tour de Pologne, qu’il a terminé à la 117. place à 1’21″ de F.Jakobsen, qui a été déclaré vainqueur après la disqualification de D.Groenewegen pour manoeuvre très dangereuse.

On a vu plusieurs chutes graves sur le circuit final très dangereux de cette première étape et surtout la terrible chute de Jakobsen à quelques mètres de la ligne d’arrivée..

Ben n’a pas été pris dans une chute, mais il a perdu du temps à cause des cassures survenues après les chutes.

La deuxième étape du Tour de Pologne s’est terminée par un sprint massif très correct cette fois-ci et c’est le champion du monde M.Pedersen qui a surpris les sprinters pour remporter la victoire.

Ben a terminé avec le peloton à la 103. place dans le même temps que le vainqueur

Le lendemain Ben a suivi le groupe des favoris jusqu’à l’arrivée lors de la difficile troisième étape du Tour de Pologne remportée par R.Carapaz.

Lors de la quatrième étape le peloton, réduit à une quarantaine de coureurs, commençait à accélérer au moment où Ben attendait d’être ravitaillé. Par après il chassait derrière le groupe de tête sans parvenir à le rattraper. R. Evenepoel a porté une offensive lointaine et il a remporté la 4ème étape du Tour de Pologne en solitaire.

Lors de la dernière étape l’échappée du jour a été reprise sur le circuit final et D.Ballerini a remporté la victoire de l’étape et son coéquipier R.Evenepoel s’est assuré le classement général.

Ben a terminé la dernière étape à la 67ème place dans le même temps que le vainqueur et au classement général il avance à la 38ème place à plus de 10′ de R.Evenepoel.

Le 15 août Ben s’est aligné pour la cinquième fois au Tour de Lombardie. Décidément Ben ne parvient pas à passer la ligne d’arrivée de la Classique des Feuilles Mortes à Côme ( ITA ). Cette fois il a souffert de la chaleur et il a mis pied à terre après 160 km de course.

COMO, ITALY – AUGUST 15: Start / Geoffrey Bouchard of France, Clement Champoussin of France, Axel Domont of France, Mathias Frank of Switzerland, Ben Gastauer of Luxembourg, Jaakko Hanninen of Finland, Larry Warbasse of The United States and Team Ag2R La Mondiale / Bergamo City / Fans / Public / during the 114th Il Lombardia 2020 a 231km race from Bergamo to Como / #ilombardia / @Il_Lombardia / on August 15, 2020 in Como, Italy. (Photo by Tim de Waele/Getty Images)

A partir du 17 août Ben était engagé au Tour du Limousin- Nouvelle Aquitaine qu’il n’a pourtant pas terminé.

En effet dans le cadre du suivi systématique des coureurs et membres d’encadrement de l’équipe AG2R LA MONDIALE, L.Warbasse, qui ne présentait pas de symptômes avait subi un test Covid-19 positif.

L’équipe AG2R LA MONDIALE avait décidé de prendre des mesures de précaution générales concernant les coureurs et les membres de l’encadrement qui avaient été en contact avec L.Warbasse en Italie. Ces mesures ont impliqué que G.Bouchard, A.Domont et Ben n’ont pas pris le départ de la dernière étape du Tour du Limousin – Nouvelle Aquitaine

Après discussion avec le médecin d’AG2R LAMONDIALE et les responsables du Team Luxembourg Ben a décidé de ne pas faire le Championnat d’Europe, car par mesure de précaution son équipe l’avait écarté pour 14 jours des compétitions. Il s’agissait vraiment d’une mesure de précaution, car ses tests ont été négatifs.

Toutefois les mesures de précaution générales prises par les responsables de son équipe AG2R LA MONDIALE restaient en vigueur et Ben ne pouvait pas participer aux Championnats nationales sur route à Mamer.

Rétro juillet 2020

Toujours pas de course pour Ben.

Après son stage privé dans le Sud de la France, Ben était de retour au Luxembourg avant de retrouver une partie de son équipe le 13 juillet pour un stage à Vaujany ( Oisans )

Le 8 juillet Ben a fait bonne impression lors de la première étape du Tour de France virtuel. Il a été un des animateurs dans les ascensions et il termine à la 16. place. C’est le Sud-Africain R.Gibbons qui a surpris tout le monde et il s’est imposé au sprint.

Le 12 juillet Ben a eu l’occasion de tester ses nouvelles chaussures BONT lors de la 4e étape du Tour de France virtuel. Cette fois Ben a terminé 10e à 11″ du vainqueur.

Le 13 juillet Ben est parti en stage avec une partie de son équipe AG2R LA MONDIALE à Vaujany.

Lors de ce stage Ben a profité de l’occasion pour faire une première fois la montée de l’Alpe d’Huez !

Le 28 juillet AG2R LA MONDIALE a officialisé la prolongation de contrat de Ben.

Ben, membre de l’équipe depuis ses débuts pros en 2010, s’est engagé pour pour une saison de plus.

Ben a signé son premier contrat chez AG2R LA MONDIALE au mois de juin 2009 alors qu’il venait de remporter, sous les yeux de V.Lavenu, le Tour des Pays de Savoie devant Van Garderen, Bardet et Pinot entre autres.

Pour la reprise, Ben était prévu pour le Tour de l’Ain, mais comme la Pologne interdisait l’entrée aux Suisses. S.Dillier et M.Frank les deux coureurs cyclistes suisses prévus pour le Tour de Pologne n’étaient pas autorisés à entrer sur le territoire polonais et ils ont été remplacés par D.Godon et par Ben.

Le 31 juillet l’équipe cycliste et son partenaire titre AG2R LA MONDIALE ont annoncé que CITROËN serait sponsor co-partenaire et que dès janvier 2021 l’équipe portera le nom  » AG2R CITROËN TEAM « 

Meilleurs voeux

De Ben a séi Fan Club wënschen Iech all schéi Feierdeeg an e glécklecht neit Joer

crédit photo : Rom Helbach – romdeluxe.com

Ben Gastauer et son Fan Club vous souhaitent de joyeuses fêtes et une bonne et heureuse année 2021

un grand MERCI pour votre soutien pendant cette période difficile

Rétro juin 2020

Toujours pas de course pour Ben pendant le mois de juin.

Ben a reçu son programme, un programme évidemment chamboulé par la pandémie de coronavirus.

Ben devait reprendre début août sur le Mont Ventoux Dénivelé, une épreuve très dure avant de participer au Tour de Lombardie.

Ben était très content d’être prévu sur le Giro, c’est déjà ce qu’il devait faire avant que le coronavirus ne bouscule tout le calendrier. Et puis il était prévu de le retrouver sur le Tour de Luxembourg. Il en était ravi car cela faisait longtemps qu’il n’y avait plus participé.

Mi-juin Ben est parti s’entraîner pendant quelques jours en Savoie avant de partir pour Saint Paul de Vence dans le Sud de la France où il pouvait rouler sous de chaudes températures.

Rétro mai 2020

La saison continue à être chamboulée par la pandémie de coronavirus.

Au mois d’avril l’UCI avait décidé d’annuler toutes les courses prévues pendant le mois de mai.

Certes Ben s’est entraîné sur les routes luxembourgeoises pour préparer la reprise en attendant son programme de courses, mais entretemps la dernière course de Ben, qui avait entamé sa saison en janvier en Australie, sur le Tour Down Under, était la Drôme Classic, le 1er mars.

Rétro avril 2020

L’UCI avait décidé d’annuler toutes les courses jusqu’au premier juin.

Ben était resté au Luxembourg, mais il ne s’est pas entraîné à l’extérieur. L’équipe AG2R LA MONDIALE avait demandé à ses coureurs de rester confinés chez eux. Mais confinement ne signifiait pas oisiveté pour autant. L’équipe a offert un compte Zwift à ses coureurs et Ben a pu découvrir un nouvel aspect de son métier et il a profité du temps avec sa famille.

Le 14 avril Ben a animé sur invitation de la part de la FSCL, une séance d’une heure sur Zwift, qui a permis aux cyclistes de partager un moment de convivialité virtuelle… depuis chez eux.

Puis il a participé à un critérium avec quelques coéquipiers.

Ben a fait partie des coureurs à qui on avait proposé de participer à la version virtuelle du prestigieux Tour de Suisse, le Digital Swiss 5, avec cinq étapes du 22 au 26 avril retransmises sur la RTS

Ben a participé à la cinquième étape qui a été remportée par R.Dennis, déjà vainqueur de la première étape. Ben a pris la 14ème place.

Pendant toute la course à domicile Ben a été encouragé par ses fans

Rétro mars 2020

Le premier mars Ben a participé à la Royal Bernard Drôme-Classic. Alors que l’échappée était partie encore une fois sans coureur de la formation AG2R LA MONDIALE, Ben a mené la chasse pendant 120 km en tête du peloton avant d’être lâché à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée et S.Clarke s’est imposé au sprint.

Puis pendant le mois de mars les choses ont commencé à se compliquer à cause de la crise du Covid-19.

Suite à l’annulation des Strade Bianche, la direction générale de l’équipe AG2R LA MONDIALE a décidé de ne pas participer aux courses organisées en Italie (Tirreno-Adriatico (11-17 mars), Milan-San Remo (21 mars)) par mesure de précaution pour la santé de nos coureurs et des membres de l’encadrement.

Quelques jours plus tard l’équipe cycliste AG2R LA MONDIALE réduit fortement son activité pour une période indéterminée en raison des mesures prises pour lutter contre l’épidémie du virus covid-19.

Ben a continué à s’entraîner en improvisant de nouvelles méthodes

Fin mars le CIO annonce le report des JO de Tokyo-2020 et voici la réaction de Ben:

Le bilan des courses du mois de mars :

Rétro février 2020

En ce début du mois de février la presse s’est penchée sur le cas de Ben, qui a été évincé du cadre Elite du COSL.

Pour la fin de sa campagne australienne, Ben a terminé la Cadel Evans Great Ocean Road Race à la 30e place à 50″ du vainqueur D.Devenyns.

GEELONG, AUSTRALIA – FEBRUARY 02: Start / Podium / Geoffrey Bouchard of France and Team AG2R La Mondiale / Clément Chevrier of France and Team AG2R La Mondiale / Ben Gastauer of Luxembourg and Team AG2R La Mondiale / Andréa Vendrame of Italy and Team AG2R La Mondiale / Lawrence Warbasse of The United States and Team AG2R La Mondiale / during the 6th Cadel Evans Great Ocean Road Race 2020, Elite Men’s Race a 171km race from race from Geelong to Geelong / @CadelOfficial / #CadelRoadRace / #UCIWT / on February 02, 2020 in Unspecified, Australia. (Photo by Con Chronis/Getty Images)

Avec 1174 kilomètres au compteur après les courses an Australie, G.Bouchard, A.Vendrame, C.Chevrier et Ben sont les coureurs de l’équipe AG2R LA MONDIALE qui ont roulé le plus de kilomètres en course en 2020.

A son retour d’Australie, Ben est parti s’entraîner dans le Sud de la France avant de participer au Trofeo Laigueglia qui a été remporté par G.Ciccone. Avec un retard de presque 10′ Ben a pris la 52e place après avoir accompli son travail pour placer le leader de la formation AG2R LA MONDIALE A.Vendrame, qui a terminé à la 4e place.

Du 21 au 23 février Ben a participé au Tour des Alpes-Maritimes et du Var Nice-Matin.

Ben amène le peloton dans la montée vers la Fondation Maeght à Saint Paul de Vence. photo : Stéphane Maury

Lors de la première étape les équipes du World Tour ont laissé filer les échappés et ils ont réagi trop tard. Ben a effectué un gros travail dans la région de Vence pour réduire l’écart et après avoir tout donné, il a été laché à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée. Il a terminé l’étape à la 98e place à presque 12′ du vainqueur A.Perez qui faisait partie de l’échappée du jour.

Lors de la deuxième étape Ben a subi deux crevaisons et il a travaillé comme d’habitude pour ses leaders jusque dans la Côte de Paille où il a été lâché. Il a franchi la ligne d’arrivée à la 59e place 13’29″ après le vainqueur N.Quintana.

J.Bernard a remporté la troisième étape du Tour des Alpes Maritimes et du Var. Ben est arrivé à la 38e place au sommet du Mont Farron avec un retard de 4’17″ et il a terminé le Tour des Alpes Maritimes et du Var à la 67. place à plus de 27′ du vainqueur N.Quintana.

Le dernier weekend du mois de février Ben s’est aligné aux Boucles Drôme Ardèche, deux courses cyclistes classées 1.PRO.

Ben n’a pas vu l’arrivée de la Faun – Ardèche Classic ( 1.PRO ), qui s’est déroulée sous des conditions dantesques.

Le bilan du mois de février :

Rétro janvier 2020

Il y a quelques semaines le Fan Club de Ben a annoncé qu’il ne publiera pas de calendrier pour 2021.

C’est pourquoi nous vous proposons de revivre dans les prochains jours l’année de Ben à travers une rétrospective de la saison 2020, qui a été très particulière pour les coureurs qui étaient isolés dans leur bulle course.

Rétro janvier 2020

Début janvier Ben est parti pour l’Australie, qui était en proie à de gigantesques incendies, mais les routes avaient été pour l’essentiel épargnées selon les coureurs qui ont procédé aux entraînement.

Le 19 janvier Ben a entamé sa saison avec un critérium, la Schwalbe Classic Adelaide. C’était pour la 801ième fois qu’il a mis un dossard depuis qu’il a signé son premier contrat en 2009.

C.Ewan a remporté le sprint du peloton qui s’était scindé en plusieurs parties après une chute survenue à 4 tours de l’arrivée et Ben termine à la 114e place à 2’32″ du vainqueur.

Le 21 janvier Ben a lancé pour de bon sa onzième saison au plus haut niveau avec le Santos Tour Down Under, la première épreuve du World Tour.

Comme attendu c’est un sprinter qui a remporté la première étape du Santos Tour Down Under. En effet c’est S.Bennett qui s’est imposé tandis que Ben a traversé la ligne d’arrivée à la 49e place dans le même temps que le vainqueur.

Ben a terminé la deuxième étape à la 38e position dans le même temps que le vainqueur C.Ewan.

Santos Tour Down Under 2020 – 3rd stage Unley – Paracombe 131 km – 23/01/2020 – Romain Bardet (FRA – AG2R – La Mondiale) – photo Dario Belingheri/BettiniPhoto©2020

Lors de la troisième étape Ben a fait connaissance avec la sorcière aux dents vertes. Il était pris dans une chute à 6 km de l’arrivée lorsqu’un coureur est tombé juste devant lui. Peu après il a été victime d’une crevaison et pas moyen de le dépanner. Donc il a terminé la 3e étape sur la jante et il a perdu du temps en traversant la ligne d’arrivée à la 120e place à 6’26″ du vainqueur d’étape R.Porte, qui a endossé aussi le maillot de leader.

La quatrième étape a été remportée par C.Ewan et Ben a pris la 62e place dans le même temps que le vainqeur.

Lors de la 5e étape Ben était d’attaque, mais le peloton l’a vu d’un mauvais oeil car les compagnons d’échappée étaient trop bien placés au classement général. Dans le dernier raidard à 5 km de l’arrivée Ben a payé ses efforts et il termine l’étape à la 63e place à 2’02″ du vainqueur G.Nizzolo.

En voulant trop protéger leur leader R.Bardet, l’équipe AG2R LA Mondiale avait raté le coche en loupant la bonne échappée dans laquelle presque toutes les équipes étaient représentées… sauf AG2R LA MONDIALE. Donc Ben et ses équipiers étaient obligé de travailler pour essayer de replacer leur leader. L’étape a été remporté par M.Holmes. Tout au long de l’étape Ben a accompli un gros travail en tête du peloton, mais il a été lâché dans le final et il termine à la 111e place à plus de 10′ du vainqueur M.Holmes

Ben a terminé le Tour Santos Down Under à la 92e à plus de 19′ du vainqueur final R.Porte.

Santos Tour Down Under 2020 – 6th stage Mclaren Vale – Willunga Hill 151 km – 26/01/2020 – Scenery – photo Dario Belingheri/BettiniPhoto©2020

Le 30 janvier Ben a participé au Towards Zero Race Torquay remporté par S.Bennett. Ben a été très active et il a tenté sa chance dans l’une ou l’autre attaque, mais les formations des sprinters n’ont pas laissé faire. Finalement Ben a traversé la ligne d’arrivée avec le peloton à la 33e place.

Bilan pour le premier mois : 8 jours de course pour Ben.

Fin janvier le Comité olympique et sportif luxembourgeois a dévoilé la composition de ses cadres 2020. Ben, qui se trouvait toujours en Australie, a été informé par mail qu’il ne faisait plus partie du cadre A.

MURRAY BRIDGE, AUSTRALIA – JANUARY 24: Geoffrey Bouchard of France and Team AG2R La Mondiale / Ben Gastauer of Luxembourg and Team AG2R La Mondiale / Mitchell Docker of Australia Team EF Pro Cycling / Landscape / Dam / Peloton / Bridge / Lake Alexandrina – Albert – Yarli / during the 22nd Santos Tour Down Under 2020, Stage 4 a 152,8km stage from Norwood to Murray Bridge / TDU / @tourdownunder / #UCIWT / on January 24, 2020 in Murray Bridge, Australia. (Photo by Tim de Waele/Getty Images)

Interview de Ben Gastauer

Entretien de Ben avec le journaliste Denis Bastien du ‘ le quotidien ‘

En cette fin d’après-midi de décembre où un froid de saison engourdit les organismes, Ben Gastauer (33 ans) termine sa balade avec ses enfants. « En pleine saison, c’est impossible, donc j’en profite. En janvier, les stages vont reprendre et ce sera reparti pour une nouvelle saison », sourit-il. Quelques minutes plus tard, il était prêt à évoquer sa convalescence depuis sa fracture de la clavicule gauche survenue sur le Giro. Et le reste…

Où en êtes-vous de votre convalescence?
Ben Gastauer : Je m’entraîne, je passe du temps avec la famille. Là, l’entraînement est différent des autres années car avec mon épaule, je dois faire beaucoup de rééducation et de la musculation. J’ai repris l’entraînement sur route depuis deux semaines. Et enfin, je passe du temps avec la famille, cela fait des journées bien chargées et je ne m’ennuie pas du tout. C’est différent des autres années car avec ma blessure, j’ai dû adapter mes entraînements. Puis cette année, on ne part en stage avec les autres coureurs à cause de la situation sanitaire.

Il s’agissait de votre première blessure. Comment avez-vous vécu cette période, inhabituelle pour vous?
C’est vrai que c’était spécial pour moi. Ma chute signifiait ma fin de saison. Et cela a été dur de faire le break. Après mon opération, il a fallu consulter les kinés, les médecins. Je ne me suis pas senti comme si j’étais en vacances. Je veille à me muscler l’épaule en prenant garde de ne pas mettre trop de poids. J’ai été très bien encadré et j’ai l’impression que cela s’est bien passé. Et comme je reprends le vélo en ce moment, les sensations reviennent bien même si je ressens que j’ai une plaque dans l’épaule. Par contre, cela ne me fait pas du tout souffrir. J’ai pu effectuer une séance de quatre heures, ce n’est pas un volume de fou. Il faut y aller progressivement. Mais ce ne sera pas un mois de décembre et un mois de janvier comme la saison dernière où j’avais débuté en Australie. J’espère pouvoir aller m’entraîner quelques jours dans le sud de la France d’ici quelques jours.

Vous partiez en stage?
Oui, durant le mois de janvier, comme chaque année en Espagne. Ce sera l’idéal avant de se lancer dans la nouvelle saison. Par petits groupes, on ira à Chambéry pour une journée afin de récupérer nos nouveaux vélos et du matériel. On verra un directeur sportif pour échanger un peu. Cela change évidemment des années précédentes où on sentait un peu la pression monter au fil des stages mais le Covid est passé par là. L’ambiance est différente.

Vous pensez que la saison 2021 pourra se dérouler normalement?
On peut l’espérer en tout cas. Hormis les courses australiennes, les courses devraient pouvoir se tenir quasiment normalement si on en croit les organisateurs, ce qui est bon signe. On verra bien le moment venu.

Vous avez partagé quelques entraînements avec votre futur coéquipier et compatriote Bob Jungels?
Pas pour le moment encore. C’était prévu, mais c’est difficile de trouver un créneau actuellement entre mes séances de kiné, de musculation et ma reprise sur route. Cela devrait venir, notamment pour échanger un peu sur notre équipe ( il rit ). J’ai quelques tuyaux à lui donner!

Justement, votre équipe qui s’appellera AG2R-Citröen en 2021, aura beaucoup changé…
Oui, il y a beaucoup de nouveaux coureurs, notamment de nouveaux grands coureurs. Je pense que globalement, on sera un peu moins fixés sur les classements généraux des grands tours. On aura beaucoup de coureur s p our les classiques flandriennes et même les Ardennaises avec Bob (Jungels) qui visera les classements sur les courses par étapes d’une semaine. On verra s’il vise le général d’un grand tour. Mais ce sera une année très intéressante car il y a beaucoup de nouvelles choses. L’équipe a beaucoup travaillé pour être au niveau. J’ai l’impression qu’on va réussir quelque chose de grand. On a su attirer des nouveaux et grands sponsors. On a réussi à se réinventer. On verra bien comment ça se passe sur la route mais c’est très motivant. C’est quelque chose de nouveau, c’est passionnant.

Vous aurez sûrement l’occasion de rouler avec Bob Jungels…
Je l’espère bien en effet. On aura bien le temps de discuter de ça d’ici la reprise.

Vous aviez annoncé assez vite votre prolongation de contrat d’un an. Vu la conjoncture, vous avez eu peur de rester sur le carreau?
J’étais content de pouvoir le faire rapidement car effectivement, encore à ce moment-là de l’année, beaucoup de coureurs sont à la recherche d’une nouvelle équipe ou d’une prolongation. J’ai trouvé un nouveau contrat alors que le contexte était délicat et je suis content de cette confiance. Cela me motive, et je veillerai à démontrer que je mérite toujours bien ma place.

%d blogueurs aiment cette page :