Archive for the ‘ Ben Gastauer ’ Category

Ben Gastauer 30. à Marseille

La saison a bien commencé pour Ben et son équipe AG2R CITROËN TEAM.

A.Paret-Peintre a remporté le Grand Prix Cycliste La Marseillaise au terme d’un bon travail d’équipe.

Quand l’échappée du jour a été reprise il y a eu des cassures. Ben est resté dans le groupe de tête composé d’une trentaine de coureurs. Les quatre coureurs d’AG2R CITROËN TEAM encore présents dans ce premier groupe ont fait un bon travail collectif et ils ont bien géré le final. A un kilomètre de l’arrivée Ben est sorti, mais immédiatement les coéquipiers du sprinteur B.Coquard ont réagi. Ce mouvement a toutefois permis à A.Paret-Peintre qui a bien réagi de se placer et de s’imposer au sprint.

Ben termine à la 30ième place à 18″.

la joie après l’arrivée victorieuse

Ben au départ à Marseille

Demain dimanche Ben accrochera son premier dossard de la saison lors du Grand Prix Cycliste la Marseillaise

Par contre Ben ne participera pas comme initialement prévu à l’Etoile de Bessèges la semaine prochaine.

Vu sur le site de la formation

Equipe cycliste AG2R CITROËN TEAM

ACCUEIL

Le chiffre 13

A 33 ans, le Luxembourgeois Ben Gastauer s’apprête à débuter sa treizième saison professionnelle sous le maillot de notre équipe. Il est le coureur qui totalise le plus grand nombre d’année de présence dans notre structure.

Interview de Ben dans le ‘tageblatt’

Ben a répondu aux questions de Pascal Gillen, journaliste du ‘tageblatt’

De Bob Jungels fiert den Tour, de Ben Gastauer de Giro

De Bob Jungels fiert den Tour, de Ben Gastauer de Giro

RTL vum Tim Hensgen (Télé)

Lescht Saison gouf et just 5 Victoirë fir ag2r. Dat soll 2021 mat engem neie Kader vun 30 Coureuren besser ginn. Nodeems d’Stagen am November an Dezember wéinst der Pandemie ofgesot goufen, bereet sech d’Ekipp zanter dem 12.Januar zu Denia a Spunien op déi nei Saison vir. Fir de Bob Jungels net nëmmen d’Geleeënheet, d’Form opzebauen, mä och, seng Coequipiere bei ag2r Citroën besser kennenzeléieren.

Een Coequipier kennt de Bob Jungels schonn zanter laangem: De Ben Gastauer, den 33 Joer ale Schëfflenger geet a seng 12. Saison fir d’Formatioun vum Vincent Lavenu a bréngt virun allem eng grouss Erfarung mat.

voici la vidéo diffusée sur rtl.lu :

Et waart eng spannend nei Saison, net nëmmen op déi zwee Lëtzebuerger, mä och op déi ganz Ekipp vun ag2r Citroën.

Une revanche à prendre sur le Giro

Une revanche à prendre sur le Giro

BEN GASTAUER a reçu son programme pour sa douzième saison chez les pros et son équipe, désormais intitulée AG2R-Citroën, où est arrivé Bob Jungels!

Du journaliste Denis Bastien du Quotidien

Ben Gastauer (33 ans), qui a prolongé son contrat d’un an supplémentaire à l’automne dernier, va attaquer sa douzième saison chez les professionnels à la fin du mois, avec le Grand Prix de la Marseillaise. Le Luxembourgeois de l’équipe AG2R-Citroën est aujourd’hui le coureur sous contrat présent depuis le plus grand nombre d’années dans la formation de Vincent Lavenu.

Comment se passe votre stage à Dénia?
Ben Gastauer : Très bien. On a du beau temps et on peut bien rouler parfaitement, tout va bien.

Connaissez-vous votre programme?
Je vais attaquer avec le Grand Prix de la Marseillaise (31 janvier) puis je vais enchaîner avec l’Étoile de Bessèges (3-7 février). Puis je vais disputer le Tour des Alpes maritimes et du Var (NDLR : du 19 au 21 février, une épreuve qu’il a remportée en 2015). Ensuite, je disputerai, soit la Drôme Classic (27 février), soit le lendemain l’Ardèche classic (28 février), on verra bien. Je serai ensuite au départ du Trophée Laigueglia (3 mars). Après deux semaines de pause, je suis prévu sur le Tour de Catalogne (22-28 mars) puis le Tour du Pays basque (5-10 avril). Le Tour du Jura est aussi à mon programme (17 avril), comme Eschborn-Frankfurt (1 mai). Puis enfin, ce sera le Giro (8-30 mai). Voilà, c’est assez complet pour la première partie de ma saison. Il s’agit du programme provisoire et il faut maintenant que la saison se passe normalement.

Ce programme vous convientil?
Oui, je trouve que c’est un beau programme pour moi. Les courses en France de début de saison, j’apprécie.
J’ai au s si souvent participé au Tour de Catalogne (il s’agira de sa neuvième participation) et j’ai surtout bien envie de retourner sur le Giro (déjà six participations) où j’espère que ça marchera mieux que ces deux dernières années (il abandonna sur chute l’an passé, se brisant une clavicule dans la 8e étape et termina l’édition 2019 très éprouvé après avoir souffert d’une bronchite puis d’une blessure au périnée). J’ai envie de prendre ma revanche.

Finalement vous n’allez pas beaucoup courir avec Bob Jungels, votre nouveau coéquipier…
Effectivement, en début de saison, le Tour de Catalogne devrait être notre seule course commune.

Quel effet cela vous fait de le côtoyer dans ce stage d’avant-saison?
Plusieurs fois, on s’est retrouvé dans le même groupe pour rouler. Je pense qu’il est content d’être là. C’est bon signe, il a l’air très motivé. C’est sympa de voir avec un autre coureur luxembourgeois dans cette équipe. On parle un peu luxembourgeois!

Quel discours général vous a-t-on donné dans l’équipe?
C’est clairement un tournant en 2021. Un nouveau départ. Nos dirigeants ont clairement envie de remporter plus de courses. Avec le recrutement effectué, je pense qu’on va trouver ce chemin du succès. On sera plus compétitif dans les courses d’un jour, notamment. Puis pour le succès des étapes dans les courses par étapes. C’est un gros bouleversement. Avec l’arrivée du nouveau sponsor, Citroën, ils ont pu attirer de nouveaux leaders et c’est assez impressionnant de réaliser qu’un tiers de l’effectif a changé. Cela fait du bien, ce changement, cela déclenche plein de choses. J’ai l’impression qu’on est sur la bonne voie.

L’apprentissage des nouveaux vélos BMC se passe bien?
Parfaitement, on a déjà beaucoup roulé avec et je suis vraiment content. Je me sens très bien sur ce vélo. C’est aussi la première fois que je roule avec des freins à disque, c’est appréciable, j’imagine que dans les grands cols et par mauvais temps, cela apporte beaucoup de sécurité. Avec le matériel, on est de nouveau au haut niveau. On n’a plus de retard. D’ailleurs, on n’a pas eu de problème pour régler ces nouveaux vélos, c’est un signe et tout le monde est content.

Après ce stage, allez-vous vous entraîner du côté de Vence où vous possédez une résidence?
Pas tout de suite, je vais rentrer d’abord au Luxembourg puis je reviendrai dans le sud de la France pour mes premières courses. Mais j’irai ensuite là-bas reconnaître les étapes du Tour des Alpes maritimes et du Var.

Premier stage de la formation ag2r citroën team

Ce matin Ben est parti pour un premier stage avec son équipe AG2RCITROËNTEAM à Denia en Espagne.

Il va y rencontrer pas mal de nouveaux visages, puisque l´effectif de son équipe AG2RCITROËNTEAM a énormément changé depuis la saison dernière.

Mais il y a eu aussi pas mal de changement au niveau équipementier. En effet le maillot de l’équipe a changé et BMC Switzerland a rejoint l’équipe cycliste professionnelle AG2R CITROËN TEAM.

Les coureurs utiliseront deux vélos de route : le Teammachine SLR01 et le Timemachine Road, ainsi que le Timemachine pour le contre-la-montre.

Les vélos BMC répondent aux exigences les plus élevées en matière de qualité, de conception et de production. La marque suisse accompagnera l’équipe jusqu’en 2023.

Retrouvez ici une vidéo sur le montage du Teammachine SLR01

Rétro décembre 2020

Début décembre une délégation de la LP07 a rendu visite à Ben pour marquer leur soutien et pour prendre des nouvelles sur l’évolution de sa blessure.

Le mois de décembre 2020 était différent des autres années car avec son épaule, Ben doit faire beaucoup de rééducation et de la musculation. Malgré tout il a repris l’entraînement sur route début décembre, mais avec sa blessure, il fallait adapter ses entraînements.

Cette année, son équipe AG2R LA MONDIALE ne partait en stage à cause de la situation sanitaire.

Ben a seulement rencontré une partie du staff à Chambéry pour récupérer le nouveau matériel, pour faire le bilan de la saison écoulée et pour discuter sur le programme de la saison 2021.

Le 18 décembre Ben est parti avec sa famille vers le sud de la France pour s’entraîner dans les environs de Saint Paul de Vence.

Voilà la fin de la rétrospective d’une saison chamboulée par la pandémie de covid-19.

Que faut-il retenir de 2020 ?

Le cyclisme est parvenu à s’adapter à la crise sanitaire après l’arrêt brutal de Paris-Nice et un printemps sans courses lors du confinement. Avec la reprise début août les courses se sont succédées à un rythme fou.

Et le bilan de Ben?

Il avait bien préparé le Giro mais suite à sa chute il n’a pas eu le résultat souhaité. Bien que ses tests ont tous été négatifs, Ben a été écarté de quelques courses à cause du virus.

Ben a prolongé son contrat d’une saison avec son équipe qui s’appellera AG2R CITROËN TEAM.

Donc Ben entamera sa 12e saison avec son équipe au niveau World Tour ou même sa 13e saison si on tient compte qu’il a été stagiaire chez elle en 2009 alors qu’il était au centre de formation à Chambéry.

Pour finir Ben tient à remercier encore une fois ses supporters, son fan club, ses sponsors et partenaires pour leur soutien et à vous souhaiter une bonne année 2021

un grand MERCI pour votre soutien pendant cette période difficile

crédit photo : Rom Helbach – romdeluxe.com

Rétro novembre 2020

Ben se remet de sa blessure et il suit un programme de rééducation et de mobilisation de son épaule.

Normalement à cette époque de l’année Ben est parti avec son équipe AG2R LA MONDIALE en stage de préparation pour la saison à venir.

Mais cette année il n’y avait pas de stage en novembre et Ben a fêté son 33ième anniversaire chez lui avec sa famille.

Rétro octobre 2020

Ben a pris le départ du Giro qui a été reporté de mai à octobre.

Ben était très motivé pour faire oublier son difficile Giro 2019 où il avait attrapé pendant la première semaine une gastro qui s’était ajouté à ses bobos ( 2 chutes et une grosse blessure à la selle ). Malgré ces problèmes il avait réussi à terminer le Giro sous la douleur.

Le Giro 2020 est parti par un contre-la-montre en Sicile. Sans prendre trop de risques Ben a pris la 58e place et il a concédé 1’22″ au vainqueur F.Gana.

Dès la deuxième étape, la première étape en ligne du Giro, Ben s’était glissé dans une échappée qui comptait une avance maximale de 5′. Mais les équipes des puncheurs sprinteurs ont chassé derrière et Ben et ses 4 compagnons d’échappée ont été rerpis à seulement 9 km de l’arrivée. C’est D.Ulissi qui s’est imposé tandis que Ben a terminé 2’51″ plus tard à la 103e place.

AGRIGENTO, ITALY – OCTOBER 04: Ben Gastauer of Luxembourg and Team Ag2R La Mondiale / Breakaway / during the 103rd Giro d’Italia 2020, Stage 2 a 149km stage from Alcamo to Agrigento 243m / @girodiitalia / #Giro / on October 04, 2020 in Agrigento, Italy. (Photo by Tim de Waele/Getty Images)

La troisième étape a été remportée par J. Caicedo, membre de l’échappée matinale, qui avait lâché tous ses compagnons de fugue dans la montée finale vers le sommet de l’Etna. Ben a limité les dégâts après avoir passé une grosse journée dans l’échappée hier. Il a passé la ligne d’arrivée avec un retard de 12’19″ en 75e position ensemble avec G.Thomas, un des favoris du Giro.

VILLAFRANCA TIRRENA, ITALY – OCTOBER 06: Start / Francois Bidard of France, Geoffrey Bouchard of France, Tony Gallopin of France, Ben Gastauer of Luxembourg, Jaakko Hanninen of Finland Aurelien Paret-Peintre of France, Andrea Vendrame of Italy, Larry Warbasse of The United States and Team Ag2R La Mondiale / Catania City / during the 103rd Giro d’Italia 2020, Stage 4 a 140km stage from Catania to Villafranca Tirrena / @girodiitalia / #Giro / on October 06, 2020 in Villafranca Tirrena, Italy. (Photo by Stuart Franklin/Getty Images,)

La quatrième étape du Tour d’Italie a été remportée au sprint par A.Démare. Ben était dans le premier groupe et dans le final il a travaillé pour placer le sprinteur de son équipe A.Vendrame qui a pris la quatrième place.

Malgré un départ ultrarapide de la cinquième étape Ben a encore tenté le coup en se glissant dans une échappée avec P.Sagan et T.De Gendt entre autres. Malheureusement sans succès. Par après Ben est resté dans le peloton jusque dans les portions les plus raides du dernier col le Valico di Montescuro où la formation Trek Segafredo a accéléré et à ce moment Ben ne pouvait plus suivre. F.Ganna, le dernier rescapé de l’échappée du jour, a remporté la victoire en résistant au retour des favoris . Ben a pris la 84e place avec un retard de plus de 16′. C’est ça le Giro! Une étape très dure avec plus de 4500 m de dénivelé positif sur une distance de 225 km.

BRINDISI, ITALY – OCTOBER 09: Arrival / Ben Gastauer of Luxembourg and Team Ag2R La Mondiale / during the 103rd Giro d’Italia 2020, Stage Seven a 143km stage from Matera to Brindisi / @girodiitalia / #Giro / on October 09, 2020 in Brindisi, Italy. (Photo by Stuart Franklin/Getty Images,)

La sixième étape était difficile à cause du vent et une bosse dans le final. Une échappée de quatre coureurs s’était formé dès le début de course. Malgré une avance maximale de plus de 9 minutes le dernier rescapé de cette échappé a été repris à 14 km de l’arrivée. Dans le final Ben a encore une fois travailler pour placer son coéquipier A.Vendrame qui a pris la 6e place dans le sprint remporté par A.Démare, tandis que Ben a concédé 20″ pour passer la ligne d’arrivée à la 60e position.

On savait que le vent allait jouer un rôle important dans cette septième étape du Giro et que ce serait une étape nerveuse. Et pourtant beaucoup de coureurs ont été pris dans des bordures. Ben aussi se retrouvait, suite à un saut de chaîne, à un certain moment dans un troisième groupe, mais il a réussi à revenir sur le premier groupe. Finalement tout est rentré dans l’ordre et une arrivée au sprint était inévitable et c’est encore une fois A.Demarre qui s’est imposé. Ben n’a pas pris de risques dans le final et il a terminé à la 77e place à 28″ du vainqueur.

A noter que cette étape nerveuse a été la plus rapide jamais courue dans un Giro d’Italia

Ben a abandonné le Giro lors de la 8e étape.

Pris dans une chute suite à un saut de chaîne, Ben a été contraint à l’abandon lors de la huitième étape. Touché à la clavicule et il a été emmené à l’hôpital.

Les explications de Ben :

L’étape se déroulait bien, nous allions basculer le premier col de la journée. Avant le sommet, j’ai eu un problème avec ma chaîne en relançant et je suis passé par-dessus le vélo. Au sol, je n’arrivais pas à me relever, j’ai bien compris que j’avais un problème à la clavicule. Je suis professionnel depuis 2010 et je ne m’étais jamais cassé la clavicule, il faut une première à tout. Après l’abandon de Tony, c’est une accumulation de malchance. Je suis déçu de quitter le Giro de cette manière

Le lendemain de sa chute Ben est rentré au Luxembourg pour faire des examens complémentaires.

La fracture de la clavicule a nécessité une intervention chirurgicale.

L’opération de la clavicule gauche s’est bien passée.

Fin octobre Ben a reçu la visite de son Fan Club.

Très touché par les nombreux messages d’encouragement et marques de sympathie qu’il avait reçus depuis sa chute, Ben a tenu à remercier son Fan Club et tous ses supporters pour leur soutien.

Rétro septembre 2020

A la sortie d’un petit stage en Savoie, Ben a participé le 4 septembre au Tour du Doubs.

A.Paret-Peintre, le leader de l’équipe AG2R LA MONDIALE a pris la troisième place. A l’arrivée il a souligné que dans le final Ben Gastauer avait fait un super travail pour reprendre les échappés.

Ben était content de pouvoir participer au Skoda Tour du Luxembourg sept ans après sa dernière participation.

La première étape a été remportée par D.Ulissi. Ben a passé la ligne d’arrivée à la 50ème place après avoir essuyé une crevaison à 30 km de l’arrivée.

Lors de la deuxième étape du Tour de Luxembourg  les coureurs ont mis pied à terre après seulement 18 kilomètres de course. Ils se plaignaient d’un manque de sécurité sur le parcours. L’étape a été neutralisée jusqu’au circuit final autour de Hesperange. Un nouveau départ a été pris en haut de la côte de Syren. Il restait alors une quarantaine de kilomètres à parcourir et c’est A.Démare qui s’est imposé au sprint.

J.Degenkolb a remporté la 3ème étape du Tour de Luxembourg au sprint. Peu après le départ Ben a attaqué, mais il a vite été repris. Dans le final animé Ben a encore une fois essuyé une crevaison, mais il a réussi à réintégrer le peloton pour terminer à la 57ème place dans le même temps que le vainqueur.

Lors de la quatrième étape Ben ne se sentait pas trop à l’aise lors de la première ascension du Col de l’Europe, mais dans la deuxième il a réussi à réintégrer le groupe des poursuivants. Ben a passé la ligne d’arrivée à la 44ème place à 1’45″ du vainqueur D.Ulissi qui a endossé aussi le maillot de leader du classement général.

La dernière étape a été très animée avec un final palpitant. A l’approche du circuit final, Ben a travaillé pour placer ses jeunes coéquipiers C.Champoussin et A.Paret-Peintre, les deux leaders du classement du meilleur jeune. Ben a terminé l’étape à la 42ème place avec un retard de 1’15″.

Au classement général final Ben a pris la 28ème place avec un retard de 3’50″ sur D.Ulissi, le vainqueur du Tour de Luxembourg 2020.

Le classement de la meilleure équipe a été remporté par la formation AG2R LA MONDIALE et Ben a reçu le prix du coureur le plus sympathique.

Ben a été sélectionné par la FSCL pour les Championnats du Monde à Imola ( ITA )

Grosse frayeur pour Ben avant son départ pour Imola. Ben avait effectué un test de dépistage COVID-19 dans un laboratoire agréé au Luxembourg. A son arrivée en Italie, il a appris que le laboratoire chargé du test n’arrivait pas à analyser son épreuve, à cause d’un probblème technique.

Cependant le résultat négatif d’un test J-3 était obligatoire pour pouvoir prendre le départ à Imola.

Ben s’est rendu à Florence pour un nouveau test et il a reçu le résultat négatif. Donc il était autorisé à prendre le départ des championnats du monde.

IMOLA, ITALY – SEPTEMBER 27: Ben Gastauer of Luxembourg / Autodromo Enzo e Dino Ferrari / during the 93rd UCI Road World Championships 2020, Men Elite Road Race a 258,2km race from Imola to Imola – Autodromo Enzo e Dino Ferrari / @Imola_Er2020 / #Imola2020 / on September 27, 2020 in Imola, Italy. (Photo by Tim de Waele/Getty Images)

Dès le départ Ben, seul repésentant du Luxembourg, a essayé sans succès d’attraper la bonne échappée. Après il a suivi le rythme du peloton avant d’être mis en difficulté au moment où les Français ont durci la course pour placer leur leader J.Alaphilippe, qui a conclu le travail des Bleus en remportant la victoire et qui est donc le nouveau champion du monde.

Sur un parcours qui ne lui convenait pas trop, Ben a coincé après 190 km de course dans la 14ème ascension des 18 côtes avec des pourcentages élévés. Il a mis pied à terre à deux tours de l’arrivée après avoir cumulé plus de 4200 mètres de dénivelé positif.

Sur les 176 partants seulement 88 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée.

Le 28 septembre la formation AG2R LA MONDIALE a dévoilé sa sélection pour le Giro

%d blogueurs aiment cette page :