La Vuelta stage 5 : une arrivée au sprint

La cinquième étape s’est déroulée comme il se doit pour une arrivée au sprint. Une échappée partie en début d’étape est surveillée par le peloton. Mais quand l’avance des fuyards approche les 12′ le peloton accélère pour reprendre les fuyards le plus tard possible.  Il y a eu certes quelques tentatives de s’extirper mais sans succès. C’est M.Matthews qui surgit pour remporter la victoire au sprint. Dans les derniers kilomètres suite à une cassure le peloton a été scindé en deux parties. Ben  termine avec la deuxième partie et il est classé  à la 111. place à 1’16 » du vainqueur.

A noter que ce soir les capteurs affichaient tout comme hier encore une fois 3000 m de dénivelé positif pour cette étape. Pourtant ces étapes ne rentrent pas dans la catégorie étape de montagne.

 

530435_583252595051057_690243240_n

 Demain on peut s’attendre à une étape très rapide avec une arrivée au sprint.

Image

Image

Image

Retrouvez ici tous les classements de Ben Gastauer de la saison 2013
 Entrez votre adresse mail en haut de la colonne de droite pour suivre ce blog et vous serez notifié par e-mail des nouvelles publications.
Joignez-vous à 1 545 followers
Publicités

La Vuelta stage 4 : passage à 30%

L’étape d’aujourd’hui était un véritable « casse-pattes » avec plus de 3000 m de dénivelé et surtout un passage à 30% où pas mal de coureurs étaient obligés de déchausser. Pourtant les mécanos  avaient mis un plateau de 29 dents derrière. Malheureusement pour Ben, le plateau de 29 a coincé et il était obligé de passer la bosse avec le 27. Il a quand-même réussi à accrocher le premier groupe et il termine 57. à 6″ du vainqueur D.Moreno. Au classement général Ben avance à la 83. Place à 14’57 » du leader V.Nibali.

Le profil de la 5. étape de demain ressemble à celui des jours précédents mais nous pourrions vivre une arrivée au sprint.

Image

Image

Image

Retrouvez ici tous les classements de Ben Gastauer de la saison 2013

 Entrez votre adresse mail en haut de la colonne de droite pour suivre ce blog et vous serez notifié par e-mail des nouvelles publications.
Joignez-vous à 1 545 followers

La Vuelta stage 3 : Ben Gastauer gros travail pour boucher le trou

Alors que le peloton surveillait l’échappée pour ne pas revenir trop vite sur les fuyards, deux chutes sont survenues dans le peloton. Les chutes, des passages étroits et le vent ont fait qu’à 45 km de l’arrivée, le peloton a littéralement explosé. Le peloton est complètement décomposé et Ben et son équipe AG2R LA MONDIALE se sont retrouvé dans un quatrième groupe à 40″ du premier. Ils ont dû bosser fort pour revenir à seulement 20 km de l’arrivée sur le groupe de tête.

Par après c’était la bataille attendue dans l’ascension du dernier col où C.Horner s’est imposé en solitaire et qui du même coup endosse le maillot de leader de la Vuelta.

Après avoir positionné D.Pozzovivo aux avant-postes au pied du dernier col, Ben termine sans se mêler à la bataille,  avec un petit groupe à 5’40 ».

Il est classé 124. de l’étape et 108. au général.

 

1235464_583253121717671_1975587822_n

Le parcours de la quatrième étape demain sera un véritable « casse-pattes » sur 186 km. L’arrivée se situera à Fisterra, aussi nommée la Fin du Monde et sera jugée encore une fois en côte, mais la difficulté ne devrait pas être suffisante pour entrainer des écarts importants.

Image

Image

Image

Retrouvez ici tous les classements de Ben Gastauer de la saison 2013

 

 Entrez votre adresse mail en haut de la colonne de droite pour suivre ce blog et vous serez notifié par e-mail des nouvelles publications.
Joignez-vous à 1 545 followers

Extraits de presse avant la Vuelta : interviews Ben Gastauer

Le Quotidien et le Luxemburger Wort ont consacré un article à  Ben avant sa deuxième participation à la Vuelta

Le quotidien : «C’est taillé pour un grimpeur»

2013-08-24
image

VUELTA Ben Gastauer (AG2R La Mondiale) sera le seul Luxembourgeois au départ d’un Tour d’Espagne très difficile.

Ben Gastauer sera encore un précieux coureur pour une équipe française AG2R La Mondiale qui reprend les mêmes leaders qu’au Giro, le duo Betancur-Pozzovivo.

Entretien le journaliste Denis Bastien

Les séquelles de ma chute survenue dans la première étape du Tour de Burgos sont presque disparues. Tout va bien, j’espère que ça va bien se passer», raconte Ben Gastauer depuis la région de Vilanova de Arousa où le départ de la Vuelta sera donné aujourd’hui avec un chrono par équipes de 27 kilomètres. Entretien d’avant-course.


Cette Vuelta s’annonce particulièrement décapante avec pas moins de treize étapes de montagne. Qu’en pensez-vous?

Ben Gastauer : Oui, le tracé est bien difficile avec onze arrivées au sommet. On n’avait jamais vu ça, et avec un tel tracé, pas besoin de prévoir un sprinteur dans l’équipe. C’est vraiment trop dur pour un non-grimpeur. Certes, nous avons dès ce samedi le chrono par équipes et peut-être que trois arrivées se dérouleront au sprint. Mais la dernière semaine s’annonce terrible. C’est clair que cette Vuelta est taillée pour un grimpeur, pas pour un coureur complet.

Dans votre équipe avez-vous ce qu’il faut avec Carlos Betancur et Domenico Pozzovivo, vos deux leaders?

On espère qu’ils seront en aussi bonne forme que sur le Giro (NDLR : Betancur avait terminé troisième du classement général final et Pozzovivo avait remporté une étape). On n’a pas vu beaucoup Betancur ces derniers temps, il a été un peu malade, mais il nous a assuré qu’il serait bien au rendez-vous. L’inconnue, c’est qu’il est resté longtemps sans courir. Et en troisième homme, pour des succès d’étapes, nous avons Rinaldo Nocentini.

Aurez-vous droit à des bons de sortie?

Je l’espère, oui. Il y a toujours moyen d’aller dans les échappées. Pour les étapes de plaine, je n’y pense guère. Mais pour la moyenne montagne, cela pourrait me convenir. Il me faudra prendre les échappées. Mais je sais que Carlos Betancur n’aime pas qu’on s’éparpille dans des échappées. Il préfère nous avoir à ses côtés.

Quel regard portez-vous sur la réussite de votre équipe?

Depuis le début de saison, cela marche bien. On a très bien fonctionné sur les deux premiers grands tours, le Giro et le Tour. Et depuis le succès de Christophe Riblon à l’Alpe-d’Huez, il y en a d’autres comme celui de Romain Bardet dans le Tour de l’Ain. On espère poursuivre sur ce rythme jusqu’à la fin de la saison.

Sur le dernier Tour de France, Vincent Lavenu, le manager de votre équipe, nous expliquait (NDLR : notre édition du 22 juillet), pour étayer l’annonce de votre prolongation de contrat, qu’il espérait vous voir éclater ces deux prochaines saisons…

(Il rigole) Oui, je sais, c’est à cause de mes tests d’effort. Il me compare ainsi avec les autres coureurs et il me voit au-dessus. Moi, j’espère encore progresser, mais ça prend du temps. Depuis le début de ma carrière, j’ai toujours franchi des paliers. C’est vrai qu’il me manque encore un grand résultat. Je ne désespère pas. Je pense que je suis trop lourd (NDLR : Ben Gastauer pèse 72 kilos pour 1,90 m) pour prétendre briller dans le classement général d’un grand tour, je ne serai jamais un super grimpeur. Mais j’espère franchement franchir de nouvelles étapes ces prochaines années.

En tout cas, votre prolongation de contrat est une marque de confiance de la part de vos employeurs…

Oui et cela veut dire que l’équipe est contente de moi. C’est assez réconfortant pour moi. Comme le fait de m’aligner sur un deuxième grand tour cette saison. C’est bon pour mon moral, c’est bon pour la motivation.

D’ailleurs, vous allez disputer votre cinquième grand tour…

Oui, ce sera ma deuxième Vuelta qui s’ajoutera à mes trois Giro. Un jour, bien sûr que j’aimerais disputer le Tour, mais on verra ça plus tard. Là, je suis heureux d’être au départ de la Vuelta.

Pouvez-vous comparer la Vuelta au Giro?

La Vuelta est une course moins stressante. Les étapes sont plus régulières du point de vue du kilométrage. Même si ce sera dur avec toutes ces arrivées au sommet. Et puis, ce n’est pas un détail pour nous coureurs, il fait quasiment beau tous les jours en Espagne à cette période. On peut parier par avance que nous n’aurons pas de pluie…

 

Luxemburger Wort : <<Gastauer kann befreit auffahren>>

 

Radsport: Heute beginnt die Vuelta a Espana mit einem Teamzeitfahren

wort20130824

Image

Image

Image

Retrouvez ici tous les classements de Ben Gastauer de la saison 2013

 Entrez votre adresse mail en haut de la colonne de droite pour suivre ce blog et vous serez notifié par e-mail des nouvelles publications.
Joignez-vous à 1 545 followers

 

La Vuelta stage 2 : Ben Gastauer n’insiste pas

La première étape  remportée par N.Roche a déjà fait des dégâts parmi les prétendants au général. Certains des leaders ont en effet perdu du temps dans l’ascension finale de l’Alto do Monte da Groba.

Ben Gastauer a aussi peiné à trouver le rythme dans les parties les plus raides ( passages à 10% et plus ) et par la suite il  n’a pas insisté sachant que ce n’est que le début de la Vuelta qui dure 3 semaines. Finalement il a concédé 7’47 » et termine 102. de l’étape avec la satisfaction que son équipier D.Pozzovivo termine 3.

Au classement général Ben est 103.

Pour l’étape de demain, le parcours est très sinueux le long de la mer avec encore une arrivée au sommet d’un col de 3. catégorie et plus court que celui d’aujourd’hui. Le vent risque de jouer un rôle important. Gare aux cassures avant l’ascension finale!

Ben et son équipe AG2R LA MONDIALE lors du clm par équipe

Ben et son équipe AG2R LA MONDIALE lors du clm par équipe

Image

Image

Image

Retrouvez ici tous les classements de Ben Gastauer de la saison 2013

 Entrez votre adresse mail en haut de la colonne de droite pour suivre ce blog et vous serez notifié par e-mail des nouvelles publications.
Joignez-vous à 1 545 followers

la Vuelta stage 1 : clm par équipe AG2R LA MONDIALE 20.

A défaut de vrais rouleurs la formation AG2R LA MONDIALE, comme il fallait s’y attendre, n’a pas brillé dans le chrono par équipe lors de la première étape de la Vuelta 2013.

Ben et son équipe ont concédé  1’41 » à la formation Astana Pro Team, qui a remporté la victoire en bouclant les 27 km dans le temps de 29’59″.

AG2R LA MONDIALE,  qui a terminé à six, a pris la 20. place et Ben est 116. au classement général.

Ben pour sa part n’a pas eu de problèmes à suivre le rythme de son équipe.

Demain la deuxième étape verra la première arrivée en altitude. Le peloton devra franchir 176 kilomètres qui le mèneront de Pontevedra à l’Alto do Monte da Groba, Baiona, où se situera l’arrivée.

Image

Image

Image

Retrouvez ici tous les classements de Ben Gastauer de la saison 2013

 Entrez votre adresse mail en haut de la colonne de droite pour suivre ce blog et vous serez notifié par e-mail des nouvelles publications.
Joignez-vous à 1 544 followers

Exklusiv im Tageblatt : Die Ben-Gastauer-Kolumne

Exklusiv im Tageblatt : Die Ben-Gastauer-Kolumne
Schöne Grüsse aus Spanien

 tageblatt20130824

 
Entrez votre adresse mail en haut de la colonne de droite pour suivre ce blog et vous serez notifié par e-mail des nouvelles publications.
Joignez-vous à 1 544 followers 
 

Image

Image

Image

    Retrouvez ici tous les classements de Ben Gastauer de la saison 2013

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :