Archive pour janvier 2016

Ben Gastauer 24. au GP La Marseillaise

C’est reparti pour la saison sur route !

Après une trêve prolongée depuis sa dernière course le 20 septembre 2015, Ben a tout de suite retrouvé le goût et le rythme de la compétition lors du Grand Prix La Marseillaise ( UCI 1.1 ) qui s’est déroulé aujourd’hui à Marseille.

Dès le départ les attaques fusaient avant que le peloton a laissé partir 4 fuyards. A une trentaine de kilomètres on assistait à un regroupement et par après le final était très animé. Il y a eu beaucoup de tentatives et finalement T.Pinot et D.Devenyns se sont retrouvés seul en tête.

Dans l’ascension du Col de la Gineste, la dernière difficulté de la journée, Ben est sorti en contre avec A.Vichot pour essayer de revenir sur les deux fuyards T.Pinot et D.Devenyns. Mais un peloton réduit à une trentaine de coureurs les a repris un peu plus loin.

Finalement Ben prend la 24. place à 36″ du vainqueur au sprint D.Devenyns

retrouvez ici La vidéo de l’arrivée du GP La Marseillaise

 

 

CaC8sV4WwAAEAUU.jpg large

crédit photos : AG2R La Mondiale Pro Cycling Team

12593740_456353351241510_3070865222649408466_o

12658018_456353621241483_7975143754678147679_o

2016_CALENDRIER_GASTAUER_corrected for web

 

 

Ben Gastauer : La reprise à Marseille

C’est à Marseille que Ben accrochera son premier dossard de la saison pour le Grand Prix La Marseillaise, qui marque chaque année l’ouverture de la saison cycliste en France.

La préparation hivernale de Ben s’est bien passée et il est satisfait du travail effectué et de sa condition et après les déboires de l’année passée, Ben est impatient de retrouver la compétition ce dimanche.

Cependant être lauréat du Grand Prix de Marseille ne fait pas forcément le bonheur. En effet ces dernières années la victoire au GP La Marseillaise n’était en réalité qu’un pétard mouillé, puisque souvent c’était la seule victoire de la saison pour le vainqueur de cette épreuve …..

 

La composition de l’équipe AG2R LA MONDIALE pour le GP de la Marseillaise

R.Bardet sera épaulé de J.Bérard, M.Chérel, N.Denz, S.Dumoulin, vainqueur en 2012, H.Dupont, Ben et H. Houle.

L’équipe sera dirigée par Stéphane Goubert.

 

Ce que dit la presse sportive luxembourgeoise à l’approche de la nouvelle sason :

 

le quotidien : 28/01/2016

lequotidien20160128

 

 

lequotidien20160128b.jpg

 

tageblatt le 28/01/2016

tageblatt20160128.jpg

 

Wort le 28/01/2016

 

wort20160128

2016_CALENDRIER_GASTAUER_corrected for web

 

Le COSL a présenté ses cadres 2016

Lors d’une conférence de presse au sein des locaux de BGL BNP Paribas, le COSL ( Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois ) a présenté hier ses cadres pour 2016.

0975832e138cdbf7a0c29c24b94de240773513e5

Ben fait toujours partie du cadre Elite et du cadre Olympique pour Rio 2016.

 

Retrouvez ici le site officiel du COSL :

 

Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois                Comité Olympique et Sportif Luxembourgeois      Rio 2016

 

2016_CALENDRIER_GASTAUER_corrected for web

Ben Gastauer prépare sa saison en Espagne

Depuis mardi 17 coureurs de la formation AG2R LA MONDIALE se trouvent en stage à Gandia ( ESP ).

12466353_1006754456034200_1689220051513721301_o

Depuis ils ont enchaîné les séances en endurance et en intensité.

12493700_1006754246034221_4675145843494699304_o

12485924_1006356546073991_2524150325641628983_o

Ils ont roulé le plus souvent sous le soleil sauf hier où ils ont été obligé de changer de programme à cause de la pluie qui était annoncée.

CYv2oSYWYAAxyqb

Aujourd’hui le soleil est de retour et les coureurs ont droit à une journée de repos.

CY11tdBWYAAGZED

 

Retrouvez ici une vidéo de Ben publiée sur RTL.lu

 

 

rtl

 

 

2016_CALENDRIER_GASTAUER_corrected for web

 

Ben Gastauer en stage à Gandia ( ESP )

Aujourd’hui Ben est reparti pour un nouveau stage à Gandia ( ESP ).

Le stage durera jusqu’au 21 janvier.

Ce stage comprendra des intensités plus élevés, car l’objectif du stage est de finaliser le travail hivernal et de préparer au mieux les courses de début de  saison.

Ben commencera sa saison le 31 janvier à Marseille, avec le GP Cycliste la Marseillaise.

 

Retrouvez encore quelques photos du nouveau matériel de Ben

 

 

Cliquez ici pour découvrir la vidéo de Probikeshop ! un autre partenaire de la formation AG2R LA MONDIALE

video1

 

Retrouvez ici une autre vidéo présentée lors des festivités du 15. anniversaire du CCF

video2.jpg

 

Retrouvez toutes les vidéos diffusées lors de la cérémonie anniversaire des 15 ans du centre de formation sur YouTube !

youtube.com/c/ChambéryCyclismeFormation

 

2016_CALENDRIER_GASTAUER_corrected for web

 

Le nouveau Focus de Ben Gastauer

Et voilà le nouveau vélo FOCUS Izalco Max de Ben pour la saison 2016

CYBfp5YWYAEwraw.jpg

 

Petit retour vidéo sur la cérémonie anniversaire des 15 ans du centre de formation

Le Quotidien : publié le 06/01/2016

lequotidien20160106a.jpg

Jeunes et anciens du CCF réunis ce dimanche à Chambéry lors de la cérémonie anniversaire des 15 ans ….

CX4ml_eWwAERH-U

… et les 8 coureurs issus du CCF qui font actuellement partie de la formation AG2R LA MONDIALE

CV-B0z8UsAATREF

2016_CALENDRIER_GASTAUER_corrected for web

 

V.Lavenu : Le CCF assure une philosophie

Interview de Vincent Lavenu

publié sur directvelo.com

05.01.2016, 10:38

Vincent Lavenu : « Le CCF assure une philosophie »Vincent Lavenu : « Le CCF assure une philosophie »

Le Chambéry Cyclisme Formation a fêté ce lundi ses 15 ans, à l’occasion d’une cérémonie où de nombreuses personnalités et d’ancien coureurs étaient présents. Vincent Lavenu, manager d’AG2R La Mondiale, a évoqué pour DirectVelo la structure qui a formé huit de ses coureurs actuels (Romain Bardet, Julien Bérard, François Bidard, Guillaume Bonnafond, Nico Denz, Axel Domont, Ben Gastauer et Pierre Latour ont évolué au Chambéry CF avant de rejoindre AG2R La Mondiale).

DirectVelo : As-tu hésité avant de devenir partenaire du Chambéry CF ?
Vincent Lavenu : Je n’ai jamais hésité. J’ai dit banco tout de suite ! Il faut savoir prendre vite les décisions quand les choses présentées te paraissent bien établies et porteuses de valeurs. Nous avons toujours été en phase avec Loïc (Varnet) et ses équipes. J’avais été démarché par René Caballero (le désormais ancien président du CCF, NDLR) et Loïc. Ils sont venus me voir un jour au bureau en me disant qu’ils avaient un projet : créer un maillon supplémentaire à Chambéry, pour permettre à des jeunes de faire du vélo à haut-niveau au moment où ils ont habituellement un choix à faire entre les études et le vélo. Les structures universitaires ne permettent pas forcément à un jeune de poursuivre sa carrière cycliste, car il faut passer du temps à l’entraînement. Le but était de dire à un jeune de venir et de ne pas avoir ainsi de choix à faire. Voilà le concept du double projet. Cela m’avait plu. Je connaissais Loïc, qui était dirigeant au club de Chambéry. Il m’a convaincu de le suivre. Nous savions de plus que nous allions être associé avec ASO, Jean-Marie Leblanc avait en effet donné son aval. Ce concept nouveau méritait toute notre attention.
Les choses n’ont pas été simples au début…
C’est vrai. Le CCF était en confrontation avec des clubs plus traditionnels, qui proposent de l’argent aux coureurs. Ce qui n’est pas un problème, il n’y a rien à dire là-dessus. Nous, on disait aux coureurs « vous venez, on prend tout en charge : logement, repas, le suivi, le matériel des pros etc« . Il a fallu convaincre des jeunes coureurs, parmi les meilleurs au niveau national, de venir tout en continuant les études. Ce n’était pas forcément facile à l’époque… Petit à petit, la structure a fait son chemin. Cela s’est professionnalisé. Les coureurs qui ont intégré le centre sont de plus en plus forts. C’est devenu l’une des meilleurs équipes françaises, alors qu’il n’y a que des gamins qui font des études. Sportivement, ils sont largement au niveau.
« MONTRER NOTRE CONFIANCE AU CCF »
As-tu pris l’habitude d’intervenir pour attirer des coureurs ?
J’ai appelé des coureurs pour montrer mon intérêt. Je l’ai fait notamment avec Romain Bardet. Il était étonné… Il m’en a reparlé il n’y a pas très longtemps. Il avait été séduit par le fait que je l’appelle. C’était en plein Tour de France, mais Loïc m’avait dit qu’il était important de l’appeler car c’était un garçon de valeur…
L’équipe pro puise dans ce réservoir de coureurs. Cela nous assure un bon niveau sportif même si derrière on ne sait pas comment va évoluer le coureur. Mais cela nous assure une philosophie et un état d’esprit. Nous avons notre rythme de croisière avec Loïc. Nous échangeons très souvent. Tout marche super !
Qui choisit de faire passer un coureur professionnel chez AG2R La Mondiale ?
Nous le faisons toujours en harmonie. Je l’interroge sur certains coureurs. Il me dit s’il faut attendre ou non. Tout dépend bien sûr des places disponibles au sein de l’équipe pro. Nous ne pouvons pas prendre trois-quatre coureurs par année. Mais nous essayons toujours d’en prendre le plus possible. Je privilégie le centre de formation mais nous regardons aussi à côté. Cela a été le cas avec Alexis Gougeard. Je souhaitais qu’il intègre le CCF mais lui ne voulait pas. Nous avons trouvé une solution. La filière, c’est tout de même le CCF. Nous investissons depuis quinze ans pour cela. Il faut montrer au CCF qu’on lui fait confiance.

 

Crédit photo : Nicolas Gachet – www.directvelo.com

Par Nicolas Gachet

 

une autre vidéo sur les 15 ans du CCF

http://www.ledauphine.com/sport/2016/01/05/les-15-ans-de-chambery-cyclisme-formation

 

 

Après Ben qui était au CCF en 2009 avant de passer pro en 2010, Kevin Geniets est le deuxième luxembourgeois qui portera cette année les couleurs du CCF

 

12400917_1001606033215709_6969185076185108753_n

2016_CALENDRIER_GASTAUER_corrected for web

 

%d blogueurs aiment cette page :