Interviews de Ben Gastauer lors de la deuxième journée de repos

tageblatt20140722

tageblatt

 

22_Jul.W_Z_29.arc

Luxemburger Wort

lequotidien20140722

le quotidien

 

rtl Sport

Replay du  journal du Tour

IMG_3175mod

 

 

letour.fr

Ben Gastauer: « Je ne pouvais rêver d’un meilleur début »

Peu de débutants sur ce Tour de France ont été aussi gâtés que Ben Gastauer, membre d’une équipe AG2R-La Mondiale en verve, avec  deux leaders en lice pour le général et une victoire d’étape pour Blel Kadri à Gérardmer.

« C’est vrai que je ne pouvais pas rêver de disputer mon premier Tour dans de meilleures conditions, dans une équipe qui gagne et avec deux leaders dans les dix premiers. Blel nous a vraiment décomplexés et nous a donné des idées », explique le longiligne Luxembourgeois, déjà aguerri aux courses de trois semaines avec trois participations au Giro et deux à la Vuelta.
« Le début du Tour s’est très bien passé pour moi, je ne suis pas tombé. Après, nous somme allés dans les montagnes qui sont l’un de mes terrain de prédilection parce que je ne grimpe pas trop mal », explique cet équipier modèle, qui n’oublie pas de penser à ses propres intérêts.
« C’est sûr que j’aurais aimé marcher mieux dans les Vosges, qui sont un peu chez moi, mais je n’ai pas réussi à accrocher la bonne échappée. »
Ben Gastauer s’est bien repris dans les Alpes, où il a servi de lanceur à Romain Bardet et Jean-Christophe Péraud pour se hisser lui-même à la 25e place au général, soit troisième homme de la meilleurs équipe du Tour. Le grand Luxembourgeois n’hésitera pas à jouer sa chance le jour venu. En attendant, il savoure ces trois semaines dans la plus grande course de la planète.
« La différence, c’est le monde qu’il y a. Des foules comme en Angleterre, je n’ai jamais vu ça de ma vie et je crois que je ne le reverrai jamais. »

 

 

L’essentiel :

« Le classement général est prioritaire »

Le Luxembourgeois est le 3e homme derrière le duo Bardet-Péraud

Ben Gastauer a mis à profit la seconde journée de repos pour recharger les batteries avant d'aborder le triptyque pyrénéen de ce Tour.
Ben Gastauer a mis à profit la seconde journée de repos pour recharger les batteries avant d’aborder le triptyque pyrénéen de ce Tour.
Photo: Serge Waldbillig

Publié le lundi 21 juillet 2014 à 21:06

(ER/JG) – Pour son premier Tour de France, Ben Gastauer n’en finit plus d’étonner. Le Schifflangeois s’affirme au fil des jours si bien qu’il est devenu un maillon indispensable dans la bonne tenue de l’équipe Ag2r.

Deux leaders parmi les six premiers du classement général (Romain Bardet et Jean-Christophe Péraud), une première place au classement par équipes avec Ag2r-La Mondiale, le maillot blanc de meilleur jeune pour Bardet, Ben Gastauer ne manque pas de travail pour sa première participation au Tour de France.

« Nous sommes présents sur différents terrains mais la hiérarchie est clairement définie: le classement général est prioritaire. J’espère que Romain et « Jicé » vont maintenir leurs positions actuelles. Le classement par équipes est aussi important surtout pour une équipe française mais Paris est encore loin, il y a encore trois jours importants dans les Pyrénées. », dit-il.

Et pourtant, au départ de Leeds, le 5 juillet, peu de suiveurs misaient sur la formation de Vincent Lavenu même si en 2013, Christophe Riblon s’était imposé au sommet de l’Alpe d’Huez. « Les résultats ont dépassé nos espérances. Il n’y a pas d’explication dans ce succès. C’est la confirmation de nos derniers résultats. L’ambiance dans l’équipe est parfaite. Nos deux leaders sont en pleine possession de leur moyens. Cela motive l’ensemble du groupe », précise encore le Luxembourgeois qui dispute sa 5e saison sous les couleurs françaises.

Mais pour sa première Grande Boucle, le Schifflangeois crève l’écran. « J’ai progressé chaque saison depuis que je suis passé chez les professionnels. Peut-être que j’ai mis plus de temps que d’autres à me développer. Romain Bardet explose cette année alors qu’il n’a que 23 ans. Mais je me sens très à l’aise dans mon équipe, le travail à l’entraînement porte ses fruits. »

A six jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées, Gastauer occupe la 25e place du général à 41’28 » du maillot jaune Vincenzo Nibali. Une sacré performance pour un équipier. « Bien sûr, c’est un bon classement mais je n’en ferais pas un drame si je devais perdre quelques places. J’ai un rôle clair dans l’équipe et je dois le remplir », conclut-il.

2014 revers

Publicités
    • naturwelten
    • 22 juillet 2014

    salut rom, kanns Du dem Eliane seng Address och an dain Verteiler maachen? e.gastauer@hotmail.de merci LUSS

    J'aime

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :