Ben Gastauer retrouve le World Tour avec Tirreno-Adriatico

Après les 3 courses du weekend dernier, Ben Gastauer a eu 2 journées plus calme pour préparer Tirreno-Adriatico, cette course italienne, qui part des rives de la mer Tyrrhénienne pour arriver sur les côtes de la mer Adriatique.

Ben a profité pour régler sa position sur son vélo de chrono, puisque 2 chronos sont prévus lors de ce  Tirreno-Adriatico. La première étape sera en effet un chrono par équipe sur 16 km.

Pour tout savoir sur Tirreno – Adriatico cliquer ici.

490_0008_10774732_CYCLISME_TOURMED_ETAPE5_10_02_2013_171_637636541

Avant ce Tirreno-Adriatico Ben a répondu aux questions de Denis Bastien du Quotidien :

 

TIRRENO-ADRIATICO (6-12 MARS) Le Schifflangeois de l’équipe AG2R La Mondiale a souvent couru en Italie mais pour lui, ce sera la première participation à la course des deux mers.

De notre journaliste
Denis Bastien

L’équipe française AG2R La Mondiale prendra le départ avec pas moins de cinq coureurs italiens ambitieux. Ben Gastauer devrait endosser l’habit de parfait coéquipier.

L’histoire de Blel Kadri est en soi exemplaire pour Ben Gastauer. Son coéquipier français qui s’est imposé dimanche dans Roma Maxima au bas du Colisée, avait pris des tas d’autres échappées avec souvent le même résultat. Sauf que cette fois-ci, le peloton des cadors emmené par Filippo Pozatto n’a pu remettre la main sur lui. «J’espère qu’un jour, je vivrai à mon tour la même chose. Dimanche soir, nous étions forcément ravis pour Blel. Il a passé beaucoup de temps à rouler pour l’équipe dans sa carrière et il a réussi un très beau numéro», relève Ben Gastauer qui, mercredi, s’élancera dans son premier Tirreno-Adriatico.

Presque une incongruité pour cet amoureux de l’Italie, qui a d’ailleurs déjà bouclé deux Giro. Mais voilà, dans ce genre d’épreuves, les places sont chères. Et il suffit de regarder la composition de la formation française qui s’élancera mercredi pour comprendre que c’est du costaud. «L’équipe a effectivement fière allure. On va rouler avec deux sprinteurs, Manuel Belletti et Davide Appollonio. C’est la première fois que je vais courir avec Davide, mais je cours souvent avec Manuel. On a des automatismes et nos habitudes. Je pense que pour les étapes de plaine, je resterai longtemps avec lui», prévoit Ben par avance. Bien entendu le tandem Belletti-Appollonio aura fort à faire avec des calibres comme Mark Cavendish et Peter Sagan.

Auprès des grimpeurs… et des sprinters

Quoi qu’il advienne, le travail de Ben Gastauer ne s’arrêtera pas là. Car la 4e et 5e étape de Tirreno est promise aux grimpeurs. Là encore, AG2R La Mondiale semble bien pourvue avec un trident Montaguti-Nocentini-Pozzovivo expérimental. En face, ils trouveront des noms rutilants. Nibali le tenant du titre, mais aussi Contador, Froome, Rodrigueze, Sanchez, Evans. Un vrai test grandeur nature.

«Rinaldo (Nocentini) est particulièrement ambitieux puisqu’il avait terminé quatrième l’an passé et s’est montré en forme lors de ses dernières courses (NDLR : il a notamment terminé 3e des Strade Bianche). J’aime bien travailler pour lui», poursuit Ben Gastauer.

Toujours aidé par son aide camp, Matteo Montaguti (qui s’était avantageusement mis au service de Jean-Christophe Péraud dans l’étape du Mont Faron sur le dernier Tour Med), Nocentini pourrait également trouver en Domenico Pozzovivo plus qu’un coéquipier tant ce grimpeur de poche peut peser sur la course.

«Si, au final, note Ben Gastauer, on fait un top 10 au général et pourquoi pas, qu’on remporte une étape, ce serait parfait…»

Déjà trois succès

pour son équipe

L’équipe de Vincent Lavenu possède déjà autant de succès (trois) à ce stade de la saison qu’au terme de l’exercice précédent. «C’est autant de pression en moins. Il n’y pas de raison pour que cela s’arrête», explique encore le coureur luxembourgeois, très polyvalent.

Lui-même se dit prêt à se lancer dans ce nouveau défi. «J’ai encore un peu mal aux jambes après les courses du week-end mais j’aurai récupéré pour mercredi. Samedi sur la Strade Bianche, je n’étais pas top mais ce ne sont pas mes routes préférées. J’étais mieux dimanche dans Roma Maxima. Et quelques jours avant, j’avais montré dans le Grand Prix de Camaiore que les jambes tournaient bien. J’espère donc que je vais être opérationnel durant la semaine à venir», promet un Ben Gastauer qui ne sera pas en manque de boulot ces prochains jours…

Rappel de l’équipe AG2R La Mondiale pour Tirreno-Adriatico : Rinaldo Nocentini, Davide Appollonio, Manuel Belletti, Steve Chainel, Ben Gastauer, Sylvain Georges, Matteo Montaguti, Domenico Pozzovivo.

 

sponsors2013a

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :