Le quotidien ( 01.08.2012 ) :Quand l’art tient le haut du pavé & Lux. Wort : Werkstatt unter freiem Himmel

LUXEMBOURG- Spectacle garanti sur la place de Paris avec six sculpteurs aux prises avec un énorme tronc qui a jusqu’à la fin de semaine pour prendre forme.

LUXEMBOURG- Spectacle garanti sur la place de Paris avec six sculpteurs aux prises avec un énorme tronc qui a jusqu’à la fin de semaine pour prendre forme.

De notre journaliste
Jacques Paturet

Le Gare Art Festival a de la suite dans les idées. Il remet l’ouvrage sur le métier pour la douzième fois. Et six artistes qui travaillent en plein air participent à cette nouvelle édition.

En tant que patronne de l’hôtel International, donc ayant directement sous ses fenêtres un spectacle parfois très affligeant, Pia Klein est à l’origine d’une initiative destinée à apporter une atmosphère différente dans un quartier dont la mauvaise réputation n’est pas injustifiée. À ses débuts, le Gare Art Festival se déroulait directement sur le parvis de la gare. «C’était l’occasion d’une rencontre et même d’un dialogue entre deux mondes», explique l’une des chevilles ouvrières de l’organisation, Florence Hoffmann, qui cherche visiblement ses mots avant de lâcher d’une traite que ce lieu était régulièrement peuplé de drogués et de clochards. Il y a trois ans, suite aux travaux de réaménagement des quais des bus, le Gare Art Festival s’est trouvé contraint de faire ses valises et d’émigrer en direction de la place de Paris. «Les sculpteurs s’exposent aujourd’hui à un autre public. Pris entre deux bus, attendant que le feu soit rouge pour traverser la chaussée, certains passants sont plus passifs et ne prennent pas le temps de s’arrêter. D’autres au contraire se montrent très réceptifs. En tout cas, c’est une autre ambiance», affirme-t-elle.

L’art et la manière

Tout porte à croire que ce festival jouit d’une excellente réputation puisqu’à une certaine époque, le jury a dû opérer une sélection parmi 128 projets qui lui avaient été présentés! Entretemps, le volume s’est réduit de moitié mais il y a toujours du pain sur la planche pour le jury qui pose comme préalable la participation de sculpteurs luxembourgeois, le but étant de permettre un échange avec leurs homologues originaires d’autres pays tel Velislav Minekov, natif de Sofia en Bulgarie, ou encore Bonggi Park qui a vu le jour en Corée du Sud.

Les deux Luxembourgeois de ce festival sont Gérard Claude et Yvette Gastauer-Claire. Originaire d’Esch, habitant à Bettel, Gérard Claude édifie, exclusivement à coups de tronçonneuse, une sorte de totem fait de formes qui s’imbriquent les unes dans les autres. Il travaille sans esquisse mais avec son cœur. «Je ne cherche pas à assujettir le bois mais à parler avec. Je n’utilise jamais de peinture ou de vernis. S’il y a une veine qui se fend, qu’importe. C’est sa manière de s’exprimer et je la respecte», affirme ce sculpteur plutôt satisfait des conditions météo. «Je porte une combinaison protectrice, s’il faisait plus de 30 °C, ça serait insupportable», dit-il. À l’inverse de son collègue qui donne dans le gigantisme, Yvette Gastauer-Claire, native d’Esch-sur-Alzette et habitant Schifflange, œuvre dans un monde plus compact. Sa bûche a été débitée en plusieurs cadres. Ils sont de même dimension et contiennent ce qui ressemble à des silhouettes pressées les unes contre les autres. «Je m’inspire de la mixité du quartier et je tente de la traduire», explique cette sculptrice qui a fait ses premières armes au lycée technique des Arts et Métiers et qui peaufine son art en ajoutant du bronze ou du plâtre sur ses figurines de bois.

 

Luxemburger Wort : Werkstatt unter freiem Himmel

 

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :